Communiqué de  presse
Paris, le 28 décembre 2015

 

Rapport d’activité 2014-2015 des services régionaux de l’État en Île-de-France :
Des défis relevés ensemble, des avancées considérables pour notre région

Le rapport d'activité 2014-2015 des services régionaux de l'État en Île-de-France vient de paraître.

Ce document dresse le bilan de deux ans d’actions passées au service de près de 12 millions de Franciliens pour appliquer les politiques publiques décidées par le gouvernement et pour favoriser le vivre ensemble et les valeurs républicaines de notre pays.

Au cours de ces deux années, la préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris et l’ensemble de ses services régionaux ont contribué à des avancées majeures pour la région capitale, notamment dans la construction du Grand Paris.

La création de la Métropole du Grand Paris et de ses territoires, le lancement des travaux du Grand Paris Express ou encore la signature, à ce jour, de treize contrats de développement territorial… autant de défis, concrétisant l’avancée du Grand Paris, que les services régionaux de l’État ont su relever en partenariat avec l’ensemble de leurs partenaires territoriaux.

En 2014 et 2015, la préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris s’est également mobilisée  sans relâche en faveur de l’emploi, du développement durable, de la construction de logements et de l’hébergement, de la cohésion sociale et de l’égalité des chances, sans oublier la défense de la laïcité et des valeurs du « vivre ensemble ».

Cette mobilisation se poursuivra dans les mois à venir. L’emploi, la mère des batailles, restera au cœur des priorités en 2016.

Les efforts de l’État se sont bien sûr également poursuivis pour moderniser et simplifier les démarches administratives avec l’objectif de garantir le meilleur service public aux Franciliens.

Sans être totalement exhaustif, ce document donne ainsi à voir le chemin parcouru en deux ans et la dynamique collective engagée, sur chaque territoire, pour faire avancer les politiques publiques du gouvernement  en Île-de-France, dans l’intérêt général de notre République.

Télécharger le rapport d’activité 2014-2015 des services régionaux de l’État en Île-de-France


Préfecture de Paris et d’Île-de-France
01 82 52 40 25 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Twitter : https://twitter.com/prefet75_IDF / Google+ :https://plus.google.com/+IledefranceGouvFrParis

 

Découvrez le numéro 141 de votre revue électronique la Lettre d' Echanges de la FNCC

Pièces jointes :
Télécharger ce fichier (Lettre Echanges n°141.pdf)Lettre Echanges n°141.pdf1271 kB

Mesdames et Messieurs les Maires des Hauts-de-Seine,

Dans la continuité de l'action engagée, j’ai  le plaisir de vous adresser le deuxième numéro de la lettre numérique de l'éducation prioritaire des Hauts de Seine. Ce document est le reflet de l'engagement de tous les acteurs que Philippe Wuillamier, directeur académique, tient à remercier.

Gilles Lavie

Chef de cabinet

DSDEN des Hauts-de-Seine

01 40 97 34 01

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pièces jointes :
Télécharger ce fichier (2015-12-10-lettre-rep-rep+-num-2.pdf)2015-12-10-lettre-rep-rep+-num-2.pdf6454 kB

Madame, Monsieur,

Vous pouvez consulter, en fichier joint,  un communiqué de presse intitulé : « PSG : le futur site d'entrainement doit consommer le moins de terres agricoles possible".

 

Madame, Monsieur,

vous pouvez consulter, en fichier joint, la lettre d'information des antennes régionales, N° 12 de novembre-décembre 2015.

 

Pièces jointes :
Télécharger ce fichier (NEWSLETTER_12_Relue.pdf)NEWSLETTER_12_Relue.pdf249 kB

 

L'Assemblée générale de l'Association des Maires des Hauts-de-Seine s'est tenue ce lundi 14 décembre 2015, au sein du Conseil départemental. 

28 communes étaient représentées par 22 Maires et 6 Adjoints au Maire.

 

Monsieur Jacques GAUTIER, Président de l’AMD 92 et Sénateur-Maire de Garches, après avoir accueilli l’ensemble des Elus a présenté l’ordre du jour.

Celui-ci a été modifié, en dernière minute. En effet, Monsieur le Président du Conseil départemental, Patrick DEVEDJIAN, ayant été retenu, a été excusé.

De ce fait, cette assemblée s’est déroulée comme suit :

Ordre du jour :

9h00 - 10h15 :

           I.    Assemblée Générale - Partie statutaire.

  • Situation du budget 2015 et présentation du budget prévisionnel 2016.
  • Vote du taux des cotisations 2016
  • Point sur la sécurité.
  • Commission départementale de Coopération Intercommunale, (CDCI).
  • Questions diverses.

10h30 - 12h30 :

      II. Auditions.

  • 10h30 -12h00 : Monsieur François LUCAS

      Préfet et Directeur de la Mission de Préfiguration de la   

      Métropole du Grand Paris 

 

  • 12h00- 12h30 : Monsieur Yann JOUNOT, Préfet des Hauts-de-Seine.                         

Ces interventions ont permis d’aborder des sujets d’importance qui mobilisent particulièrement les Maires du département.

Vous pouvez consulter, en pièce-jointe, la présentation de l'ordre du jour initial.

Le procès verbal de cette assemblée sera mis en ligne dans les meilleurs délais.

Pièces jointes :
Télécharger ce fichier (PresAG14122015modif.pdf)PresAG14122015modif.pdf97 kB

Madame Monsieur,

Le décret n° 2015-1608 du 7 décembre 2015 relatif aux règles de progressivité et de modulation de l’astreinte administrative applicable dans le cadre de la lutte contre l’habitat indigne a été publié au JO ce jour .
Pour mémoire, la loi du 24 mars 2014 pour l'accès au logement et un urbanisme rénové a entendu renforcer la lutte contre l'habitat indigne. Elle a créé dans ce but une astreinte administrative à l'encontre des propriétaires de logements indignes ou exploitants d'hôtels meublés indélicats. L'objectif est de les inciter à réaliser les travaux prescrits par arrêté d'insalubrité remédiable, de péril ordinaire, de sécurité des équipements communs des immeubles collectifs d'habitation ou de sécurité des établissements recevant du public à usage total ou partiel d'hébergement, sans attendre la substitution de l'autorité publique.

Le montant de l'astreinte est plafonné à 1 000 € par jour de retard. Le total des sommes demandées ne peut être supérieur à 50 000 € (sauf pour les équipements communs des immeubles collectifs). Le décret vise à déterminer les conditions de modulation et de progressivité de cette astreinte.

Téléchargez l'analyse juridique au format pdf .

Pièces jointes :
Télécharger ce fichier (AVI décembre 2015.pdf)AVI décembre 2015.pdf126 kB
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sommet climatique sans précédent, la COP21, la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques rassemble, jusqu'au 11 décembre, plus de 40 000 personnes au salon du Bourget.

Pour vous donner un éclairage sur la COP 21, le Conseil économique, social et environnemental et le Journal de l'Environnement vous proposent une série de trois émissions.

COP 21, quel est le bilan à mi-parcours ? Experts et conseillers du CESE vous répondent

 

 


Pour cette deuxième émission, la journaliste Stéphanie Senet, est entourée :

- d'Antoine Bonduelle, rapporteur de l'avis du CESE sur l'adaptation de la France au changement climatique mondial
- de Mark Lewis, économiste spécialiste de l'énergie et du climat chez Barclays
- de Philippe Joubert, conseiller Energie Climat du WBCSD
- de Maxime Beaugrand, Institut pour la gouvernance et le développement durable
- de Colette Benoudji, coordinatrice de l'association LEAD Tchad

Rendez-vous la 19 décembre pour la dernière émission consacrée aux résultats de la COP 21. Et pour revoir la première émission sur les enjeux de la COP 21, cliquez ici.