Madame, Monsieur,

Vous pouvez consulter La Lettre des Territoires n°07/20 du 22.05 au 28.05.2020

Cliquez sur le lien hypertexte ci-dessus pour télécharger la Lettre  

​La Mission Ecoter vous en souhaite une bonne lecture .


Très cordialement

Natalie Herrouin
Secrétaire générale adjointe
13 avenue d'Aygu - 26200 Montélimar
tél 04 75 51 70 85
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.ecoter.org 

 

20 mai 2020

 

 

Numérique, des leviers pour développer le télétravail

 

Depuis le début du confinement, mi-mars, près de 60 sites de téléphonie mobile 4G ont été mis en service, malgré le contexte difficile. Objectif : répondre aux besoins accentués par la crise sanitaire, comme le recours massif au travail à distance.
Déploiement des infrastructures, facilitation des chantiers, aide aux usages du numérique…, l’Agence nationale de la cohésion des territoires a intensifié la mobilisation de ses programmes et développé de nouveaux services pendant cette période.

 

Lire notre article

 

 

« Donner à nos petites villes un coup d’avance »

 

Louis-Jean de Nicolaÿ, sénateur de la Sarthe, siège au conseil d’administration de l’ANCT. Il nous parle des attentes des territoires envers l’Agence dans la période de relance économique et sociale qui s’ouvre. Il aborde également les enjeux du programme consacré aux petites villes, que l’Agence prépare pour leur « donner un coup d’avance », ainsi que le rôle du Parlement dans le suivi des politiques publiques qu’elle met en œuvre.

 

Lire notre entretien

 

 
 
 

Acteurs des territoires - Charlotte Champoiseau est l’une des 29 chefs de projet de Territoires d’industrie. Depuis le Pays Portes de Gascogne,
elle témoigne de sa mission. Objectif : promouvoir le redémarrage de l’industrie et le «fabriqué en France», dans son territoire.
Regarder la vidéo (1’54’’)

 
 
 

10 millions d’euros par an : l’Etat pérennise et double le fonds de solidarité aux associations de petite taille. Il passe de 5 à 10 M€, a annoncé Julien Denormandie, le 17 mai dernier. Le but : accompagner leurs actions de proximité, au-delà de la crise actuelle.
A écouter

 
 
 

100 km à vol d’oiseau : c’est le rayon de déplacement qu’autorisent les mesures de déconfinement.
Le Géoportail du Gouvernement permet de calculer le périmètre

de cette distance, à partir de votre géolocalisation.
Où puis-je me déplacer ?

 

 

Tourisme - Le Premier ministre a annoncé un plan de 18 milliards d’euros pour soutenir ce secteur à l’arrêt du fait de la crise sanitaire, le 14 mai dernier. La mesure n°16 renforce le soutien à l’ingénierie territoriale de France Tourisme Ingénierie, copilotée par Atout France, la Banque des Territoires et l’ANCT : 29,5 millions d’euros pour accroître l’investissement touristique dans les territoires. En détail.

Stratégie nationale de déconfinement - Le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les Collectivités locales édite une foire aux questions sur les modalités du déconfinement, à l’attention des élus locaux. S’informer ici.

 

 

Le programme Action Cœur de Ville de l’ANCT sur France 5
Dans son magazine C dans l’air du 16 mai dernier, France 5 parle de l’attractivité, accentuée par les contraintes du confinement, des campagnes et des villes moyennes ainsi que des conditions de leur redynamisation par Action Cœur de Ville.

 

 

Agence nationale de la cohésion
des territoires

Facebook

Twitter

LinkedIn

Youtube

 
 

Directeur de publication : Yves Le Breton

Responsable d'édition : Corinne Gonthier/Agnès Garderet

Rédactrice en chef et rédaction : Nesma Kharbache

Design graphique : Silvia Colato

Maquette/Webmaster : Vincent Nicat

Crédits photos : iStock, DR

Contacter la rédaction : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 
 

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Agence nationale de la cohésion des territoires | service communication - TSA 10717 - 75334 Paris Cedex 07 ou en envoyant un courriel à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 
 

© 2020 Agence nationale de la cohésion des territoires

 

 

 

Réunion du bureau de l’Association des Maires des Hauts-de-Seine du 14 mai 2020

 

Le bureau de l’Association des Maires des Hauts-de-Seine s’est réuni en visioconférence le 14 mai 2020. Dans un contexte particulièrement douloureux pour la Nation, cette réunion dirigée par le Président de l’AMD 92 Christian DUPUY a notamment été l’occasion pour les Maires de réaliser un point sur le déconfinement local. Aussi, cette réunion  a permis la discussion d’un ordre du jour qui était le suivant :

  1. Présentation des comptes de l’Association
  2. Présentation du rapport d’activité 2019
  3. Questions diverses.

L’expert-comptable Thierry LEGRAND et le Trésorier de l’Association Bernard GAUDUCHEAU ont tout d’abord exposé, documents à l’appui, la rigueur et la probité qui caractérisent la gestion des comptes de l’Association. De plus, afin de bénéficier d’une remise de l’AMF, les communes sont invitées par le Président à répondre, avant le 31 août, à l’appel à cotisation 2020 validé lors de la précédente Assemblée générale.

Le rapport d’activité 2019 de l’Association a été présenté aux membres du bureau. Celui-ci synthétise toutes les actions réalisées par l’Association sous la Présidence de Jacques GAUTIER, puis de Christian DUPUY. Le bureau ayant confirmé le rapport, il sera également présenté à l’ensemble des Maires lors de la prochaine Assemblée générale.

Ensuite, les questions diverses ont été le moment pour les Élus d’aborder les conditions de remboursement des masques par l’État. Il a alors été convenu d’écrire au Président de la République et au Président de l’AMF pour que ce soutien financier soit étendu aux masques commandés à partir du 17 mars 2020. Les Maires ont en outre échangé concernant le déconfinement scolaire et ses difficultés. Il a par ailleurs été fait part de la question de la réouverture des espaces verts.Il a été évoqué l'importance, dans ce contexte  des pistes cyclables. Enfin, les élections municipales et les différentes hypothèses du report du second tour ont été l’objet de discussion.

Le Président de l’AMD 92 a finalement remercié les élus présents pour leur participation et a souligné la qualité des échanges constructifs.

Madame, Monsieur,

Vous pouvez consulter la lettre d'information des Régions de France du 18 mai 2020 en cliquant sur le lien suivant :

Lettre Régions de France

 

15 mai 2020

 

 

Villes moyennes
Action Cœur de Ville, moteur de la relance

 

Deux ans après son lancement, Action Cœur de Ville apparaît plus que jamais comme un levier de l’activité économique dans les villes moyennes et un enjeu majeur pour la relance. Déjà, près de 1,2 milliard d’euros a été engagé dans les projets des 222 villes bénéficiaires et plus de 35 000 logements construits ou réhabilités. Toutes les nouvelles perspectives ont été abordées lors du comité interministériel et partenarial du programme qu’a présidé, le 14 mai dernier, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, avec la participation de nombreux ministres et partenaires, ainsi que de Caroline Cayeux, Yves Le Breton et Rollon Mouchel-Blaisot pour l’ANCT, qui coordonne le programme.

« Le dispositif Action Cœur de Ville est une vitrine pour l’ANCT et démontre une vraie agilité d’intervention. Je pense qu’à travers des actions matures facilement mises en œuvre, nous avons là les clés de la relance. Une relance au plus près des territoires qui, par le cousu-main proposé par l’Agence, s’adapte pleinement aux enjeux de développement, sans plaquer de solutions toutes faites », a souligné Caroline Cayeux, présidente de l’Agence nationale de la cohésion des territoires.

 

Lire la suite

 

 

AMRF
« Les communes rurales seront des acteurs clés pour l’économie »

 

Pour faire face à la crise du Covid19, les communes se sont mobilisées sur tout le territoire. Loin d’être en reste, les communes rurales ont mis en place des services et solutions innovants pour venir en aide à leurs administrés. Demain, elles continueront à affirmer et jouer leur rôle clé pour participer à la relance économique et à un développement équilibré de la France, avec l’appui de l’ANCT. C’est la conviction de Vanik Berbérian, président de l’Association des maires ruraux de France et militant de la ruralité.

 

Lire notre entretien

 

 

1 trimestre de remise des loyers, charges et taxe foncière ! Une mesure exceptionnelle prise par l’ANCT et ses filiales, propriétaires-bailleurs de commerces situés dans les quartiers prioritaires. Objectif : soutenir leurs locataires commerçants et artisans, qui ont dû cesser leur activité par décision administrative, pendant le confinement.
Lire le communiqué de presse

 

15 millions d’euros de l’État pour l’achat du Pass numérique, qui vise à favoriser l’accès au numérique de près de

13 millions de Français en difficulté avec son usage. Le programme Société numérique de l’ANCT a ouvert un appel à projets, destiné aux collectivités territoriales, pour soutenir le déploiement de ce dispositif. Clôture :

31 juillet.
Informations pratiques

 

19 mai : l’observatoire des Territoires d’industrie propose un webinaire sur la relocalisation des chaînes de valeur et la mobilisation des territoires face à la crise sanitaire actuelle. De 10 h à 12 h, un séminaire en ligne, organisé avec l’ANCT, la Banque des territoires et Régions de France, notamment.
Programme et inscription

 

 

7e édition du concours « Ateliers Hors les murs » - Organisé par la Fédération des Parcs naturels régionaux de France, avec l’ANCT notamment, ce concours consiste à immerger dans un village du parc des étudiants (en archi, biodiversité́, urbanisme, agronomie, socio...). Durant une semaine, ils rencontrent les acteurs locaux et élaborent diagnostic et propositions de développement pour la revitalisation de la commune. Clôture : 19 juin.

En savoir plus ici.

 

 

L’ANCT vient de lancer un incubateur de services numériques
Ce programme vise à faciliter l’émergence rapide de services numériques. Comment ? En accompagnant la création de petites équipes autonomes, des « startups de territoires », qui montent des services pour répondre à des besoins locaux. Exemples : les déplacements en zones rurales, le repérage de logements insalubres, la gestion des rendez-vous des services sociaux…
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Agence nationale de la cohésion
des territoires

Facebook

Twitter

LinkedIn

Youtube

 
 

Directeur de publication : Yves Le Breton

Responsable d'édition : Corinne Gonthier/Agnès Garderet

Rédactrice en chef et rédaction : Nesma Kharbache
Contributions : Agathe Chain, Bérengère Aujard

Design graphique : Silvia Colato

Maquette/Webmaster : Vincent Nicat

Crédits photos : Mourad Mokrani, Hugues-Marie Duclos

Contacter la rédaction : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 
 

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Agence nationale de la cohésion des territoires | service communication - TSA 10717 - 75334 Paris Cedex 07 ou en envoyant un courriel à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Madame, Monsieur,

Vous pouvez consulter la lettre d'information des Régions de France du 14 mai 2020 en cliquant sur le lien suivant :

Lettre Régions de France

 

Madame, Monsieur,

Vous pouvez consulter la lettre d'information des Régions de France du 8 mai 2020 en cliquant sur le lien suivant :

Lettre Régions de France

Madame, Monsieur,

Vous pouvez consulter la lettre d'information des Régions de France du 5 mai 20202 en cliquant sur le lien suivant :

Lettre Régions de France

Madame, Monsieur,

Vous pouvez consulter la lettre d'information des Régions de France du 5 mai 20202 en cliquant sur le lien suivant :

Lettre Régions de France

Madame, Monsieur

La difficulté à surmonter : maintenir la distance physique dans l’espace public lors du dé-confinement

Afin de permettre le dé-confinement, le Gouvernement encourage, avec un apport financier de 20 millions d’€, les municipalités à réaménager en urgence l’espace public pour respecter les règles de distanciation sociales.

 

Ces recommandations révèlent le peu de place disponible pour les piétons et les cyclistes dans nos villes.

Ces deux modes actifs (la marche et le vélo) représentent une part très importante des déplacements, part qui va augmenter avec des transports en commun qui doivent réduire de de 50 à 60% leur fréquentation, voire plus si nécessaire pour respecter les gestes barrières, et tous les usagers des transports en commun ne peuvent se reporter sur leur voiture au risque d’augmenter démesurément la congestion automobile, ce qui saturerait encore plus l’espace public.

Les trottoirs, trop souvent réduits à la portion congrue, sont déjà utilisés pour circuler, sont occupés par des terrasses, des poubelles, du mobilier urbain…

Ils sont aujourd’hui le lieu des files d’attente des clients qui attendent à l’extérieur des magasins dont l’entrée est conditionnée à l’espace du magasin et à sa capacité d’accueil dans le respect de la distanciation sociale.

Une problématique aigüe pour les personnes handicapées et pour les personnes âgées

Le partage apaisé de ce bien commun qu’est l’espace public a toujours été à rechercher. Pour les personnes handicapées et les personnes âgées, il y a aujourd’hui urgence à rééquilibrer le partage de l’espace public en donnant plus de place aux piétons parce qu’elles sont particulièrement dépendantes de ce mode de transport.

Solution préconisée : des aménagements temporaires en urgence

L’urbanisme tactique (ou acupuncture urbaine) qui repose sur des aménagements temporaires est une solution alternative dont de nombreuses municipalités (Paris, Rennes, Grenoble, Montpellier, etc.) s’emparent pour permettre à leurs habitants de s’approprier, de se réapproprier l’espace urbain. Ces villes utilisent une large palette de solutions rapides : suppression de places de stationnement pour élargir les trottoirs, transformation de files de circulation voitures en pistes cyclables…

Plus les usagers des transports en commun pourront se reporter sur la marche ou le vélo, et plus il y aura de place sur les trottoirs pour les personnes qui dépendent des transports en commun.

Et plus l’espace public permettra de respecter les gestes barrières, plus les personnes handicapées et les personnes âgées pourront de nouveau sortir et revivre, à l’image de tout un chacun et dans les mêmes conditions que chacun, à l’extérieur de chez elles.

Voici les liens utiles pour agir localement

Le Cerema publie et met à jour des documents utiles aux gestionnaires de voirie pour réaliser ce type d’aménagement.

https://www.cerema.fr/fr/actualites/amenagements-cyclables-temporaires-confinement-quelles

  • Fiche : Quels aménagements pour les piétons lors de la phase de dé-confinement ?

https://www.cerema.fr/fr/actualites/quels-amenagements-pietons-lors-phase-deconfinement-0

  • Vidéo (webinaire) : Aménagements cyclables temporaires et confinement: 500 acteurs de l'espace public réunis autour d'une séance de travail collectif inédite.
    https://www.cerema.fr/fr/actualites/amenagements-cyclables-temporaires-confinement-500-acteurs
  • Prochain webinaire pour faire le point sur la dynamique : quelles réalisations ? quels premiers bilans ? quelles nouvelles recommandations ? quels points à ajuster ? quels blocages  à lever ? Rendez-vous le 19 mai prochain à 14h pour répondre ensemble à toutes ces questions !

Les 3 axes de la solution vélo : le coup de pouce vélo

  • Réparation : 50€ pour la remise en état de son vélo au sein du réseau des réparateurs affiliés
  • Remise en selle : offre la prise en charge d’une séance d’une heure à l’accompagnement à l’usage du vélo
  • Stationnement temporaire : offre la prise en charge de 60% des coûts d’installation de places de stationnement temporaire vélo pour les collectivités, les pôles d’échange multimodaux, les établissements d’enseignement, les bailleurs sociaux et les résidences étudiantes.
 


Le ministère de l’Economie et des Finances a lancé avec l’appui de La Poste, CCI France et CMA France :

une plateforme de commercialisation et de distribution de 10 millions de masques « grand public » pour les petites et très petites entreprises.

Afin de préparer le déconfinement pour les entreprises, le secrétariat d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances accélère la diffusion de masques « grand public » aux entreprises de moins de 50 salariés en confiant à La Poste la commercialisation et la distribution de 10 millions de masques lavables, correspondant à 200 millions d’utilisations uniques.

Les commandes sont possibles pour les entreprises ressortissantes des réseaux des CCI et des CMA depuis le samedi 2 mai 2020 sur la plateforme masques-pme.laposte.fr : les entreprises de 10 à 49 salariés ont la possibilité de passer commande depuis le 2 mai et les entreprises de moins de 10 salariés depuis le  lundi 4 mai.

Ces masques, fabriqués dans le respect des spécifications fixées par les autorités sanitaires (ANSM) et l’AFNOR, sont en textile à filtration garantie (plus de 90% des particules d’une taille égale ou supérieure à 3 microns), lavables et réutilisables 20 fois.

La plateforme masques-pme.laposte.fr, développée par Docaposte, filiale numérique de La Poste, s’adresse aux entreprises de moins de 50 salariés ressortissantes des réseaux des CCI et CMA, quel que soit leur secteur d’activité. 

Concrètement, après s’être connectées et identifiées sur la plateforme, les entreprises pourront passer leur commande de masques en fonction de leur nombre de salariés. Le paiement se fera directement en ligne afin d’opérer une livraison, sans contact physique ni signature, conformément aux recommandations des autorités sanitaires. 

Accèder à la plateforme : https://masques-pme.laposte.fr




 

La CCI Hauts-de-Seine s’engage à protéger les données à caractère personnel de tous ses utilisateurs, et plus particulièrement depuis la mise en application du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). 

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement (UE) 2016-679 sur la protection des données, vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier ou effacer. Vous disposez également d’un droit à la portabilité de vos données personnelles et, si vous avez consenti à ce que vos données soient utilisées à des fins de prospection et de communication, d’un droit d’opposition ou de retrait  que vous pouvez  exercer en contactant Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou, en cas de difficulté, le délégué à la protection des données personnelles à l’adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . En dernier recours, vous pouvez déposer une réclamation auprès de la CNIL  3 Place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 PARIS CEDEX 07