Véritables opportunités foncières à considérer dans les stratégies de territoires et de développement des projets d'aménagement, les friches sont au centre de toutes les attentions et représentent un enjeu majeur pour les territoires.

 

Retrouvez l'ensemble des intervenants
et experts du secteur

les 24 et 25 mars 2020

Au programme de ces journées techniques :

#

8 ateliers
pour faire le point sur les démarches, méthodes et outils disponibles

#

1 forum des initiatives
pour s'inspirer des expériences qui démarrent

#

1 forum des rencontres
pour favoriser l'amorçage de nouveaux projets

Cet email vous est envoyé car vous faites partie de la liste de diffusion de la newsletter Acteurs publics.
Pour ne plus recevoir d'informations, merci de cliquer sur le lien suivant : se désinscrire
counter


© 2020, ADEME - Agence de la Transition écologique

 

 

Madame Monsieur le Maire,

Vous pouvez consulter l'Infolettre Régions de France du 6 février 2020, en cliquant sur le lien suivant:

Infolettre

Madame, Monsieur,

Voici la Lettre des Territoires n° (03/20) du 07.02.2020 au 13.02.2020

Cliquez sur le lien hypertexte ci-dessus pour télécharger la Lettre  

​La Mission Ecoter vous en souhaite une bonne lecture et de joyeuses fêtes de fin d'année.


Très cordialement

logo Ecoter
 

Natalie Herrouin
Secrétaire générale adjointe
13 avenue d'Aygu - 26200 Montélimar
tél 04 75 51 70 85
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.ecoter.org  

Le réseau des élus délégués à la sécurité s’est réuni le 3 février 2020 au sein de l’Hôtel de ville de Bois-Colombes.

Tout d’abord, Monsieur Gilles CHAUMERLIAC, Adjoint au Maire de Bois-Colombes, délégué à la prévention et à la sécurité publique a témoigné des salutations du Maire en remerciant chaleureusement les élus présents.

 

 

Monsieur Vincent MARCHAND, Directeur général de l’Association des Maires des Hauts-de-Seine a excusé le Président de l’AMD 92, Monsieur Christian DUPUY qui félicite les réseaux d’élus pour leur travail et leur implication. Puis, il a annoncé l’ordre du jour :

  1. Présentation de la prévention et de la sécurité publique de Bois-Colombes (Police Municipale, Police Environnement) et visite du centre de supervision urbain.
  2. Intervention du Président de la société LPN, Monsieur Tibor VASS, sur le renforcement des dispositifs par des agents de sécurité et l’ouverture d’une école dédiée à la formation des agents de sécurité avec stand de tir, permettant la formation de toutes les catégories de personnels au tir. 
  3. Questions diverses :

- Fiche réflexe « accueil d’une victime de violences au sein du couple » et contrat de mobilisation et de coordination sur les violences sexistes et sexuelles au sein des Hauts-de-Seine.

- REMOcRA, plateforme collaborative pour simplifier et automatiser les échanges entre les communes et la BSPP.

En premier lieu, Monsieur Gilles CHAUMERLIAC a proposé de laisser la parole à son chef de service de la police municipale, Monsieur Aurélien DULERY. Ce dernier a présenté la police municipale de Bois-Colombes qui est constituée de 47 agents s’appuyant sur un centre de supervision urbain efficace. Ainsi, 70 caméras soutiennent l’action de surveillance du domaine public menée par les agents municipaux dont ceux de la brigade environnement. Cette brigade est spécialisée notamment dans le relevé des infractions liées à la salubrité publique.

Ensuite, le Président de la société LPN, Monsieur Tibor VASS a fait part aux élus de la création récente d’un institut français de sécurité (IFS), seul organisme habilité par le Ministère de l’Intérieur à délivrer des certificats professionnels « intervenant en surveillance armée ». Aussi, l’IFS ouvre un stand de tir permettant aux policiers municipaux d’obtenir des créneaux afin de s’exercer à la pratique de l’arme.

Le Directeur général de l’Association des Maires des Hauts-de-Seine, Monsieur Vincent Marchand a par ailleurs informé les élus d’une fiche réflexe « accueil d’une victime de violences au sein du couple » destinée aux policiers municipaux. Très intéressés par la question de la prévention des violences faites aux femmes, les élus ont alors validé la proposition d’inscrire cette thématique au prochain ordre du jour.

Monsieur Vincent MARCHAND a en outre présenté de manière succincte la plateforme collaborative intitulée REMOcRA, simplifiant les échanges d’informations entre les communes et la BSPP. Avec l’accord des élus, ce sujet pourra être abordé lors d’une réunion du réseau.

Du reste, Monsieur Vincent Marchand a rappelé que le CDAD est à l’initiative du festival du film judiciaire débutant le 4 mars. Ce festival vise à développer la conscience citoyenne des jeunes. Les communes sont invitées à contribuer à l’organisation de celui-ci.

Monsieur Gilles CHAUMERLIAC a finalement remercié l’ensemble des participants pour les nombreux échanges constructifs. Un compte rendu sera diffusé aux élus dans les meilleurs délais.

 

 PROGRAMME DES TABLES RONDES (détail ici)

- Santé et territoires intelligents, point de situation en France et à l'international
- Territoire intelligent d'Angers Loire Métropole
- Vision des acteurs publics des territoires
- Data et éthique dans les territoires intelligents
- Intégrer les déterminants de santé !
- Services de santé innovants pour les territoires intelligents 
- Quid des territoires ruraux ?  


&
 Présentation de l'étude DIAGONALES :  
"La santé dans les territoires intelligents : Perceptions et perspectives."

 

 INTERVENANTS :


Jean-Philippe ALLORY,
Groupe VYV
Cédric ARCOS,
Conseil Régional Ile-de-France
Hervé BARGE,
Agence Nationale e-Santé Luxembourg
Stéphane BERNARD, à confirmer
Groupe La Poste
John BILLARD,
Association des Maires Ruraux de France (AMRF)
Emmanuelle COHEN,
DERICHEBOURG
Jean-Serge BOISSAVIT, à confirmer
VINCI Construction
Claude EVIN
Cabinet Evin


David GRUSON
Jouve et ETHIK-IA
Jean LAUNAY,
Comité National de l'Eau
David LE BRAS,
Association des Directeurs Généraux des Communautés de France (ADGCF)
Nicolas LEBLANC,
Groupe VYV
Charlotte MARCHANDISE, 
Mairie de Rennes
Alain PLOUZENNEC,
MUTUALIA 
Aleksandra ROZYCKA GAIFFE, 
Conseil Régional Hauts-de-France
Pascal TERRASSE,
CEREMA

Twitter

LinkedIn

Website

 

 

Invitation, 2èmes Assises de la Cohésion Numérique et Territoriale

Jeudi 27 février 2020
8h00 - 13h00
Maison de la Chimie
28, rue Saint-Dominique - Paris

   

Renseignements et inscription :
01 46 99 10 80
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://cohesionnumerique.aromates.fr

Invitation, 2èmes Assises de la Cohésion Numérique et Territoriale

programme

 

8h00

-

Accueil des participants - petit déjeuner - networking

 
 
 

8h45

-

Accueil et introduction
Yvon COLLIN, sénateur du Tarn-et-Garonne, président de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes

 
 
 

9h00

-

Allocution d’Ouverture
Julien DENORMANDIE, ministre auprès du ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales chargé de la Ville et du Logement (sous réserve)

 
 
 

9h10

-

« La relation de confiance à l’ère numérique »
Jacopo DOMENICUCCI, philosophe

 
 
 

9h25

-

« Le numérique au service de la cohésion sociale et territoriale : quelles avancées ? quels nouveaux enjeux ? »
Muriel BARNEOUD, directrice de l’engagement sociétal du Groupe La Poste

 
 
 

9h35

-

Table ronde 1 : « Intelligence artificielle : l’algorithme entre discrimination et équité ? »
Recommandations littéraires et musicales, support au diagnostic médical, orientation scolaire et recrutement professionnel, surveillance des populations, évaluation du risque bancaire, etc., les algorithmes ont envahi tous les domaines encore hier soumis à l’analyse et au jugement humains.
Construits par des humains et nourris par des données fournies par ces mêmes humains, la neutralité des algorithmes non seulement n’est pas garantie mais encore peut faire l’objet de biais, voire de manipulations, susceptibles d’en fausser les résultats ou d’en dévoyer l’usage.
. Ces biais sont-ils évitables ?
. Peut-on garantir la transparence et loyauté du traitement algorithmique ?
. Sur la base de quelles règles ? De quelles valeurs éthiques, politiques, culturelles ?
. Par qui ? Avec quels moyens ?
. Peut-on mettre l’algorithme aux ordres du politique ?
. A l’échelon français ou européen ?
. Rendre public les algorithmes est-il compatible avec le secret des affaires et la protection des données personnelles ?

Introduction et modération : Bernard BENHAMOU, secrétaire général de l’Institut de la Souveraineté Numérique

Intervenants
-
Serge ABITEBOUL, membre du collège de l’Arcep
-
Henri d’AGRAIN, membre de la CSNP, délégué général du Cigref
-
David BOUNIE, responsable du département SES, Télécom ParisTech
-
Eric PERES, vice-président, CNIL

 
 

10h35

-

« Services numériques : les Français entre confiance et défiance »
François MIQUET-MARTY, président de Viavoice et du Global Center for the Future

 
 
 

10h50

-

Table ronde 2 « Quelles plateformes numériques pour quels services au public ? »
La transformation numérique des services, qu’ils soient publics ou marchands, est en marche. Source d’économies et de performance, tant pour l’administration que pour les entreprises, elle est aussi une occasion de se transformer, de proposer des
services innovants au plus près des citoyens et des consommateurs, de déployer de nouveaux outils pour rendre le service plus efficace et accessible à tous.
- Quelles plateformes pour quels services ?
- Quel rôle et quelles responsabilités pour la société civile et les entreprises en particulier dans le cadre de la mise en oeuvre de la norme ISO 26000 ?
- Quelles coopérations entre secteur public et privé ?
- Quelles missions ? Quels financements ? Quelle gouvernance ?

Introduction et modération : Anne-Marie JEAN, secrétaire générale de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes (CSNP)

Intervenants
- Fabien FERRAZZA, directeur solutions secteur public Docapost, Groupe La Poste
- Nicolas GARNIER, directeur territorial de Paris, Pôle Emploi
- Christophe GENTER, Directeur du Département Cohésion Sociale et Territoriale, Groupe Caisse des Dépôts
- Atanase PÉRIFAN, président de la Fédération Européenne des Solidarités de Proximité
- Aurélie TRICOT, Chef de projet accueil et inclusion numérique, Caisse Nationale d’Allocations Familiales (CNAF)

 
 

11h50

-

Table ronde 3 : « Le numérique au service de la cohésion nationale et européenne ? »
« Civic Tech », démocratie participative et numérique, nouvelles formes d’expression des citoyens :
Quels enjeux ? Quels outils ? Quelle gouvernance ?

Introduction et modération : Hélène VALADE, présidente, Observatoire de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (ORSE)

Intervenants
- Sixtine BOUYGUES, deputy director general, Commission Européenne
- Marc CHARRIÈRE, secrétaire général, Nokia
- Axel DAUCHEZ, président de Make.org
- Dominique DAVID, députée de la Gironde, membre de la CSNP
- Xavier VIGNON, vice président, InfraNum ; président, Sogetrel

 
 
 

12h50

-

Clôture
Xavier BERTRAND, président du conseil régional des Hauts-de-France

 

En partenariat avec

Invitation, 2èmes Assises de la Cohésion Numérique et Territoriale

Avec le soutien de

Invitation, 2èmes Assises de la Cohésion Numérique et Territoriale

Partenaires

Invitation, 2èmes Assises de la Cohésion Numérique et Territoriale

Le Sommet du Grand Paris, le plus grand événement dédié au Grand Paris et à ses enjeux
Voir la version en ligne

Construire le Grand Paris
2020-2030

Le 26 mai 2020
Studio Gabriel à Paris

Le plus grand événement sur le Grand Paris et ses enjeux
qui rassemble tous les décideurs et acteurs du Grand Paris

 

 

Découvrez en avant-première les principalesthématiques du Sommet en 2020 :

Un Grand Paris pour toutes et pour tous

  • Comment construire un Grand Paris plus inclusif ?
  • Quelle autorité pour organiser les transports ?
  • Le dernier mandat utile pour réussir la transition écologique

Le pari de grands projets structurants

  • Le sillon du Grand Paris Express
  • L'héritage des Jeux olympiques
  • Le financement responsable du Grand Paris de demain

Région-métropole, métropole régionale, région-capitale ?

Quel Grand Paris veut le gouvernement ?

Les 10 maires à suivre

 

LE SOMMET DU GRAND PARIS EN CHIFFRES :

1 500
participants

+40
intervenants

10
sessions

JE M'INSCRIS

 

Ils nous ont fait confiance en 2019

 

De la part de Patrick Ponthier, Président de la CCI Hauts-de-Seine

 

Madame, Monsieur 

J'ai le plaisir de vous adresser le communiqué de presse "  Bilan des soldes d'hiver 2020 - Les commerçants parisiens pénalisés par les mouvements sociaux"

Recevez, Madame , Monsieur, l'expression de mes salutations les meilleures.

Patrick Ponthier

Cordialement

Denyse Janody

Assistante de la Présidence
CCI Hauts-de-Seine
55, place Nelson Mandela - 92729 Nanterre cedex
Tél : + 33 1 46 14 24 80 
http://www.cci92-idf.fr

Pièces jointes :
Télécharger ce fichier (CP_soldes-hiver_2020.pdf)CP_soldes-hiver_2020.pdf166 kB
 

 

23 janvier 2020

 

 

Agence nationale de la cohésion
des territoires, c’est parti !

 
 

L’Agence nationale de la cohésion des territoires a été lancée officiellement le 1er janvier dernier. « Rééquilibrer les territoires, c’est aussi leur apporter un appui en ingénierie pour valoriser leur potentiel, en tenant compte de leurs spécificités, explique Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. L’Agence va porter et mettre en œuvre notre méthode d’intervention différenciée sur les territoires en partant des projets des territoires, fédérant les moyens et les expertises et en agissant en faveur des territoires les plus vulnérables. »

 
 

Caroline Cayeux, présidente, présente les missions de l’Agence au service des territoires.

 

Lire le témoignage

 

 
 

Yves Le Breton, directeur général, expose les grands programmes et chantiers de ce début d’année.

 

Lire l'interview

 

 

France Services a ouvert ses portes !

 

Les 460 premières structures labellisées France Services ouvrent leurs portes dans des zones rurales et dans des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Les inaugurations se succèdent à travers toute la France, afin de pouvoir accueillir les usagers dès ce tout début d’année. Leur mission ? Faciliter l’accès des habitants aux services publics. En un lieu unique, ils sont accompagnés par des agents pour effectuer leurs démarches administratives de la vie quotidienne, liées à la santé, la famille, la retraite, l’emploi ou encore la justice. Au total, neuf services sont proposés.

 

Découvrez notre dossier

 

 

20 000 nouveaux emplois francs, en 2020 : c’est l’objectif de cette aide à l’embauche d’un demandeur d’emploi domicilié dans un quartier prioritaire. Une aide étendue à toute la France depuis le 1er janvier.
En savoir plus
 

 

Programme destiné à soutenir le renouveau de l’industrie, Territoires d’industrie, lancé il y a un an, est animé par l’ANCT. Il se déploie dans les territoires sous le pilotage des régions, avec un binôme élu-industriel dans chaque territoire d’industrie. Reportage en Pays de Saint-Omer, qui jouit d'une forte dynamique.
Lire notre reportage

 

Saint-Dié-des-Vosges a accueilli le Conseil national de la montagne, le 10 janvier dernier. Près de 70 participants ont échangé avec Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et Yves Le Breton, directeur général de l’ANCT.

En détail

 

 

3 infos pour comprendre
Les enjeux de l’inclusion numérique, un programme de l’Agence nationale de la cohésion des territoires

 
 

 

Agence nationale de la cohésion
des territoires

Facebook

Twitter

LinkedIn

Youtube

 
 

Directeur de publication : Yves Le Breton

Responsable d'édition : Corinne Gonthier

Rédactrice en chef et rédaction : Nesma Kharbache

Maquette : Silvia Colato

Crédits photos : Anthony Voisin, DR, N. Kharbache/ANCT

Contacter la rédaction : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 
 

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Agence nationale de la cohésion des territoires | service communication - TSA 10717 - 75334 Paris Cedex 07 ou en envoyant un courriel à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 
 

© 2019 Agence nationale de la cohésion des territoires

 

Cliquez sur l'image pour ouvrir le dossier de presse

 
 

Paris, le 22 janvier 2019

Madame la Maire, Monsieur le Maire,

La loi "Engagement et Proximité", qui a été promulguée le 27 décembre 2019, après avoir été votée à de très larges majorités à l’Assemblée nationale et au Sénat, est une traduction concrète du Grand Débat National et des 96 heures d’échanges entre le Président de la République et les maires de France.

Vous trouverez en pièce jointe de ce courriel, un guide pratique pour vous aider à comprendre ce que cette loi va changer à votre quotidien. Vous y trouverez des explications sur la quasi-totalité des mesures, ainsi que le mode d’application des nouveaux droits qui vous sont accordés.

Ce texte pragmatique, qui vise à revaloriser la commune en la remettant au cœur de notre démocratie, part de la vie quotidienne des 550 000 élus locaux. Il a fait l’objet d’un travail constructif des Sénateurs et des Députés, de tous bords politiques.

Encourager l’engagement, simplifier, gagner en lisibilité ont constitué le canevas de cette loi. Elle répond à trois sentiments que vous exprimez depuis longtemps. Le premier sentiment est celui selon lequel il est plus difficile d’exercer ses fonctions qu’il y a quelques années, en raison du poids des contraintes, des normes et des obligations. Mais aussi d’un moindre respect accordé à la fonction. Le deuxième sentiment auquel ce texte répond est le sentiment de dépossession, notamment de la décision dans la relation avec l’intercommunalité. Enfin, le troisième sentiment est celui du besoin de protection et d’accompagnement des élus pour qu’ils exercent, dans de bonnes conditions, leur mandat.


La loi Engagement et Proximité y répond par des mesures concrètes, comme la réforme de la formation des élus visant à rendre le système soit plus lisible, plus clair et plus efficient, la possibilité de sanctionner par des amendes administratives et des astreintes certaines infractions simples qui empoisonnent la vie de leurs concitoyens, l’obligation de protection juridique de l’élu et sa prise en charge par l’Etat dans les communes de moins de 3 500 habitants, ou encore la délégation de compétence de l’intercommunalité vers les communes pour l’eau et l’assainissement.

Pour plus d'informations sur la loi, cliquez-ici.

 
 

Cet e-mail a été envoyé à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur une liste du ministère de la Cohesion des territoires et des relations avec les Collectivités territoriales

Se désinscrire

 
Pièces jointes :
Télécharger ce fichier (GuideLoiEP.pdf)GuideLoiEP.pdf1072 kB