Mis à jour le 12 janvier 2021


Informations Coronavirus

 
 

POINT DE SITUATION

Point sur la situation sanitaire

Source :  data.gouv.fr
  • Dernière mise à jour : 
    12 janvier 2021

    Nouveaux cas confirmés :

    19 752 Les dernières 24h

En savoir plus sur les indicateurs+
Depuis le 12 janvier 2021, 25 départements sont concernés par un couvre-feu étendu de 18h00 à 06h00 en raison de l'évolution de la situation sanitaire. Ces départements sont : Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Ardennes, Doubs, Jura, Marne, Haute-Marne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Haute-Saône, Vosges, Moselle, Territoire de Belfort, Nièvre, Saône-et-Loire, Bas-Rhin, Bouches-du-Rhône, Haut-Rhin, Allier, Vaucluse, Cher, Côte d'Or, Alpes de Haute-Provence, Drôme et Var.

Les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont donc interdits pendant le couvre-feu sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3 750 € en cas de récidive.

Compte tenu de la nouvelle variante du Covid-19 détectée au Royaume-Uni, la France a pris des mesures restrictives pour les déplacements en provenance du Royaume-Uni. Jusqu’à nouvel ordre, un dispositif limitant la reprise des flux entre le Royaume-Uni et la France est en vigueur. Les seules personnes autorisées à traverser la frontière ne peuvent le faire que dans des cas dérogatoires limités et doivent obligatoirement présenter un test négatif pour entrer sur notre territoire.

Parmi les personnes bénéficiant de cette dérogation de déplacement, les ressortissants de nationalité française, les ressortissants britanniques résidant en France, ou qui transitent vers leur État membre de l’UE de résidence, ou encore les personnes devant se déplacer pour un motif professionnel peuvent se rendre en France depuis le Royaume-Uni.

Toute personne partant du Royaume-Uni doit présenter à la compagnie de transport avant son embarquement :
  • Une déclaration sur l’honneur attestant qu’elle ne présente pas de symptôme d’infection au Covid-19 et qu’elle n’a pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les 14 jours précédant son trajet.
  • Si elle est âgée de 11 ans et plus, et quelle que soit sa nationalité, le résultat d’un test PCR réalisé moins de 72 heures avant l’embarquement ne concluant pas à une contamination par le Covid-19. Des tests antigéniques, dont la liste est publiée par le ministère des Solidarités et de la Santé, sont également autorisés.
  • Une attestation de déplacement et de voyage vers la France depuis le Royaume-Uni disponible à télécharger en cliquant ici.

Accès rapide

Retrouvez les mesures en vigueur dans votre département en consultant régulièrement le site de votre préfecture.

Pour enrayer l’épidémie, utilisez les outils numériques qui sont à votre disposition pour vous protéger et suivre les recommandations sanitaires. Pour plus d’informations, consultez la page Tester – Alerter – Protéger.

Cliquez sur une situation pour accéder aux informations correspondantes :

Restez au courant

Vous pouvez recevoir les prochaines informations officielles à propos de la COVID-19.

J'active les notifications

Consulter le traitement des données personnelles.

Adapter son quotidien

Informations sur les mesures nationales

Depuis le 12 janvier 2021, 25 départements sont concernés par un couvre-feu étendu de 18h00 à 06h00 en raison de l'évolution de la situation sanitaire. Ces départements sont : Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Ardennes, Doubs, Jura, Marne, Haute-Marne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Haute-Saône, Vosges, Moselle, Territoire de Belfort, Nièvre, Saône-et-Loire, Bas-Rhin, Bouches-du-Rhône, Haut-Rhin, Allier, Vaucluse, Cher, Côte d'Or, Alpes de Haute-Provence, Drôme et Var.

L’objectif du couvre-feu est de limiter les rassemblements durant lesquels les mesures barrières sont moins bien appliquées et où le virus circule rapidement tout en limitant l’impact sur l’économie déjà mise à rude épreuve par l’épidémie.

Les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits pendant le couvre-feu, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive. Les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 20h00.

Éducation
Les crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts avec un protocole sanitaire renforcé dont le port du masque obligatoire dès l’âge de 6 ans.

La prise en charge périscolaire (garderie, centres aérés) est également maintenue tout comme les structures d’accueil spécialisées pour les enfants en difficulté physique ou psychique notamment les instituts médico-éducatifs.

Les formations et concours font aussi l’objet de dérogation.

Concernant l’enseignement supérieur, l’ensemble des cours magistraux et travaux dirigés restent en distanciel sauf exception pour certains travaux pratiques. L’accès aux bibliothèques universitaires est possible. Les restaurants universitaires ne pourront que faire de la vente à emporter.

Personnes âgées
Afin de lutter contre la solitude des ainés les visites en EHPAD et en maison de retraite sont autorisées dans le strict respect des mesures barrières.

Travail
Le télétravail est fortement recommandé partout où il est possible.

Commerces et établissements recevant du public (ERP)
Les commerces ont repris leurs activités le 28 novembre dernier tout comme les auto-écoles, les agents immobiliers et les services à domicile avec un protocole sanitaire strict. La mise en place du couvre-feu impose cependant une fermeture à 20h00 ou 18h00 selon le département concerné, pour l’ensemble de ces établissements.

Pour limiter la concentration des flux et favoriser l’activité commerciale, les possibilités d’ouverture des commerces le dimanche sont élargies.

L’ensemble des secteurs faisant toujours l’objet de fermetures administratives (bars, restaurants, boites de nuit…) bénéficieront d’aide allant jusqu’à 10 000 euros via le fonds de solidarité. La cellule de continuité économique a été réactivée, le dispositif d’activité partielle est étendu jusqu’au 20 janvier 2021 et les prêts garantis par l’Etat sont prolongés jusqu’au 30 juin 2021. Des dispositifs de prise en charge des loyers pour les PME seront prochainement présentés.

Activités culturelles
Toutes les activités, tous les établissements, tous les équipements qui sont aujourd’hui fermés, le resteront encore au cours des prochaines semaines. C’est le cas des cinémas, des théâtres, des salles de spectacle, des équipements sportifs ou de loisirs. C’est également le cas pour les bars et les restaurants. La situation sera réévaluée le 20 janvier prochain, afin d’examiner, alors, s’il est possible d’envisager une réouverture.

S’agissant des stations de sport d’hiver, la circulation épidémique ne permet pas d’envisager une réouverture avant le mois de février.

Lieux de culte
Les offices dans les lieux de cultes sont autorisés, les fidèles doivent respecter une règle d’un siège sur trois et d’une rangée sur deux pour y assister.

Déplacements internationaux
Si les frontières avec l’Union Européenne restent ouvertes, les frontières extérieures sont fermées. Les Français de l’étrangers restent bien sûr libres de regagner le territoire national.

Un test négatif de moins de 72h est obligatoire pour entrer sur le territoire. Par ailleurs dans les ports et les aéroports des tests rapides seront déployés pour toutes les arrivées.

 

Ensemble contre la Covid-19

  • Se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydro-alcoolique
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans son mouchoir
  • Se moucher dans un mouchoir à usage unique puis le jeter
  • Porter un masque quand la distance d’un mètre ne peut pas être respectée et partout où cela est obligatoire
  • Respecter une distance d’au moins un mètre avec les autres
  • chiffre 6
    Limiter au maximum ses contacts sociaux (6 maximum)
  • Éviter de se toucher le visage
  • fenêtre
    Aérer les pièces 10 minutes, trois fois par jour
  • Saluer sans serrer la main et arrêter les embrassades
  • application mobile
    Utiliser les outils numériques (TousAntiCovid)
 

Questions / Réponses

Pour en savoir plus, cliquez sur la thématique qui vous intéresse :

Contacts utiles

Urgence-sécurité et écoute :
En cas de danger immédiat : 17
Violences sur les enfants : 119 (ou sur le site internet allo119.gouv.fr)
Violences conjugales : 3919 (ou sur le site internet arretonslesviolences.gouv.fr)
Plateforme nationale d’appui médico-psychologique pour tous les professionnels de santé : 0800 73 09 58 (n° vert)

Urgence pour ma santé ou celle de mes proches :
Si j’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au COVID-19 :

- Je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation ;
- Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j'appelle le SAMU (15) ou j'envoie un message au numéro d’urgence pour les sourds et malentendants (114).

Informations :
Numéro vert : infos sur le Coronavirus COVID-19, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000.

Si vous avez des difficultés pour entendre ou parler par téléphone en raison d’un handicap, vous pouvez vous rendre sur l'espace de contact ouvert dédié aux personnes sourdes, malentendantes ou aveugles.

J’habite à l’étranger, qui appeler ?
L’Ambassade et consulat de votre lieu de résidence. Par ailleurs, le ministère met à jour régulièrement son site de conseils aux voyageurs.
Numéro vert : infos sur le Coronavirus COVID-19, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000.

L’intégralité des ressources de la Covid-19

  • +451,4 %
  • Dernière mise à jour : 
    12 janvier 2021

    Nouveaux patients en réanimation :

    257

    Les dernières 24h
  • +23,6 %
  • Dernière mise à jour : 
    9 janvier 2021

    Taux de positivité :

    6,5%

  • Dernière mise à jour : 
    12 janvier 2021

    Primo-vaccinés :

    189 834

Informations générales:

Site / https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Renseignements au niveau départemental  :http://www.hauts-de-seine.gouv.fr/COVID-19-Point-sur-la-situation-dans-les-Hauts-de-Seine

Jacques KOSSOWSKI, Président de l’AMD 92, et l’association des Maires des Hauts-de-Seine,

vous souhaitent de joyeuses fêtes de fin d’année.

Que l’année 2021 nous permette de nous retrouver pour œuvrer ensemble dans un contexte optimiste et serein.

Fidèlement.

 

 

Madame, Monsieur,
Vous pouvez consulter la Newsletter du mois du 18 décembre 2020 de la RNMA en cliquant sur le lien suivant:

 

17 DÉCEMBRE 2020

 

 

Territoires d’industrie, « un catalyseur de la relance »

 
 

La 3e assemblée générale des Territoires d’industrie s’est déroulée, le 15 décembre. L’occasion de dresser le bilan de ce programme – piloté par les ministères de l’Économie, des Finances et de la Relance, et de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales –, mais aussi de relever ses atouts pour aider les entreprises à innover et à faire face à la crise actuelle. « Territoires d’industrie nous a donné un temps d’avance », a relevé Jacqueline Gourault.
Quelque 500 entreprises, collectivités et opérateurs ont participé à la visioconférence, et partagé le retour d’expériences d’une dizaine d’acteurs. Les participants ont échangé sur les impacts de la crise sanitaire et les perspectives pour le tissu industriel français, les leviers du rebond, l’investissement dans les compétences et la formation…


À ce jour, les 148 Territoires d'industrie ont fait émerger plus de 1 600 projets, construits par les acteurs de terrain. Un élan que va renforcer France Relance, qui met l’industrie au cœur du plan avec 35 Md€ dédiés.

 

« Une meilleure reconnaissance de la ruralité »

 

À la tête de l’Association des maires ruraux de France (AMRF) – qui assure la vice-présidence de l’ANCT –, Michel Fournier est aussi maire des Voivres (88), 330 habitants. Il souligne que les communes rurales ont « les capacités d’apporter leur pierre à l’édifice » dans la mise en œuvre des mesures du plan de relance économique, et il souhaite faire « travailler l’urbain avec le rural sans les opposer ».
L’édile note que la tenue du 2e Comité interministériel aux ruralités est « une reconnaissance du besoin de porter un regard spécifique sur la ruralité ». Et souligne l’implication de l’AMRF dans les orientations de l’Agence, dont l’action doit être mieux connue.

 

Écouter l’entretien

 

« Préserver les commerces dans nos centres-villes, c’est d’utilité publique », souligne Rollon Mouchel-Blaisot qui dirige Action cœur de ville. En effet, les 222 villes moyennes du programme national voient leurs commerces de proximité durement frappés par la crise sanitaire. Il nous expose les mesures et solutions prises, par l’État et les collectivités, pour amortir le choc et aider les commerces et les artisans des centres-villes à maintenir leurs activités.

 
 

 

Dans le Massif Central,

le commissariat de massif de l’ANCT a épaulé la réactivation d’une filière laine autour des savoir-faire locaux, aux côtés des professionnels et de la région Nouvelle-Aquitaine notamment. Objectifs : structurer la filière et trouver de nouveaux débouchés à des produits de qualité et à haute valeur ajoutée.

 

Reportage

 

 

Pour résorber les zones blanches de téléphonie mobile, environ 600 pylônes ont été installés, à ce jour. L’accord New Deal Mobile – conclu avec les opérateurs de téléphonie et piloté par l’ANCT – prévoit 2 500 pylônes d’ici 2022. « Un effort spectaculaire pour réduire la fracture numérique dans les territoires », souligne Cédric O, secrétaire d’État au Numérique.

 

Voir le tweet

 

 

La sélection des Petites Villes de demain s’accélère. Déjà plus de 950 communes retenues, à ce jour ! Les annonces restent à venir pour 8 départements ou régions. Ces communes, exerçant des fonctions de centralité sur leur territoire et leurs intercommunalités, bénéficieront du programme dès 2021 :

3 Md€ jusqu’en 2026 pour soutenir leurs projets. Retrouvez nos cartes département par département ou au niveau régional !

 

Voir les cartes

 

 

 
 

Tout savoir de nos services - L’ANCT publie une série de brochures thématiques pour présenter son offre de services. Cette semaine, découvrez notre programme de reconquête industrielle, Territoires d’industrie, et comment industriels et collectivités peuvent-ils s’inscrire dans ce programme ?

 

 
  • Guide pour les maires - Les ministres chargés de la Cohésion des territoires et de l'Économie éditent un guide sur le plan France Relance, à l’usage des maires. Conçu comme un mode d’emploi des mesures du plan et de sa territorialisation, il présente aussi le nouveau Contrat de relance et de transition écologique (CRTE). Les ministres rappellent le rôle de l’ANCT dans l’ingénierie de projet. Lire le communiqué de presse.
  • Territoires de sobriété foncière - Les 7ers territoires lauréats ont été annoncés, le 16 décembre dernier, par les ministères chargés de la Transition écologique, la Cohésion des territoires et du Logement. Cette démarche expérimentale, lancée lors de la 3e rencontre nationale d’Action cœur de ville, vise à d’accompagner des villes et agglomérations pilotes dans leur stratégie de « zéro artificialisation nette » des sols, pendant trois à cinq ans. Lire le communiqué de presse.
  • Marches exploratoires dans les transports collectifs - Le ministère chargé des Transports publie un guide pour aider les acteurs locaux du transport à mettre en place une marche exploratoire (diagnostic d’un espace par des habitants et usagers) dans les transports. L’ANCT a contribué à cet outil pratique. Consulter le guide.
  • Websérie - La 2e saison d’Hyperliens s’achève ! Proposée par le programme Nouveaux lieux, Nouveaux liens de l’ANCT, elle va à la rencontre d’initiatives et de projets sur d’autres manières d’habiter le monde et ses activités, dans des lieux hybrides, au sein de villages ou de métropoles. Visites à Autrêches, Marseille, Luxeuil-les-Bains, Nantes et dans la Drôme. (Re)voir tous les épisodes.
  • Histoire de France - Nadia Hai, ministre chargée de la Ville, a initié la création d’un recueil de 400 à 500 personnalités issues de la diversité qui ont marqué l’Histoire, afin de leur rendre hommage en donnant leur nom à des rues ou des équipements publics. Un Conseil scientifique pilote ce projet, et les fiches seront accessibles au public.
  • Chez nos partenaires…
  • Agriculture urbaine dans les quartiers prioritaires - 27 lauréats de l’appel à projets Les Quartiers fertiles, initié par l’Anru, ont été annoncés, le 7 décembre. Le but : développer cette activité pour ses bénéfices environnementaux, sociaux, éducatifs et économiques. Au total, 100 projets bénéficieront de 34 M€, dont 13 M€ du plan de relance. Voir la liste.
  • Intercommunalités – Le magazine de décembre d’Intercommunalités vient de sortir. Publié par l’AdCF, il consacre son dossier aux mesures du plan de relance, qui concernent les groupements de communes. Télécharger le magazine et (ré)écouter notre interview de Sébastien Martin, son président, sur le rôle des intercommunalités.

La rédaction vous souhaite une bonne fin d’année et vous donne rendez-vous

le 7 janvier 2021.

 

 

Transférez, partagez !

Facebook

Twitter

LinkedIn

YouTube

 

 

Agence nationale de la cohésion des territoires

Contacter la redaction : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. '; document.write(''); document.write(addy_text3390); document.write('<\/a>'); //-->\n Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Directeur de publication : Yves Le Breton

Responsable d'édition : Agnès Garderet

Rédactrice en chef : Nesma Kharbache

Rédaction : Nesma Kharbache

Contributions : Dounia Dolbec/Arthur Courty

Design graphique : Silvia Colato

Maquette/Webmaster : Vincent Nicat

Crédits photos : Nesma Kharbache/ANCT, DR AMRF,

DR Lainamac

 
 

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Agence nationale de la cohésion des territoires | service communication - TSA 10717 - 75334 Paris Cedex 07 ou en envoyant un courriel à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Madame, Monsieur

Vous pouvez consulter la Lettre d'information des Régions de France, du 17 décembre 2020, en cliquant sur le lien suivant:

Lettre

Madame, Monsieur ,

Vous pouvez consulter en fichier joint la lettre de l'ASAF - Association de Soutien à l'Armée Française- Lettre d’information de décembre  2020, en cliquant sur le lien suivant:

Lettre ASAF

 

Madame, Monsieur ,

Vous pouvez consulter la Neswletter N° 3Seine-et-Yvelines Numérique en cliquant sur le lien suivant.

Neswletter

 

 

Les 9 et 10 décembre, les Rencontres nationales digitales du RNMA ont réuni plus de 260 personnes, acteurs locaux et nationaux du soutien à la vie associative, responsable de collectivités, partenaires du monde associatif…
Les échanges ont été riches et ont permis de croiser les regards pour mieux comprendre et analyser les impacts de la crise sanitaire sur le monde associatif.



Retour sur ces deux belles journées !

 
 

Si vous avez participé à ces travaux, n'hésitez pas à nous donner votre avis ! cela ne prendra que 2 minutes et nous permettra d'améliorer nos pratiques.

 

1 TABLE-RONDE  #Analyse et enjeux

 

"Analyser l'impact de la crise sur le secteur associatif pour alimenter les politiques publiques de soutien à la vie associative"

 

VOIR LE REPLAY

 

Avec les interventions de :

  • Jean GATEL, ancien ministre de l'ESS
  • Pierre DHARREVILLE, député des Bouches-du-Rhône (13e circonscription)
  • Frédérique PFRUNDER, Déléguée générale, Le Mouvement associatif
  • Alice Hébert, Cheffe de Service Vie Associative, Ville du Havre

 Table-ronde animée par Alexandre BAILLY, Administrateur référent du RNMA

 
 
 
 

 

8 salles d'ateliers simultanés pour échanger autour de 4 thématiques

 
 

 

Atelier 1 : Accompagner les associations en période Covid

 

Atelier 2 : Accueil des associations, ouverture et gestion des MDA

 
 

 

Atelier 3 : Manager une équipe et maintenir l'activité

 

Atelier 4 : Adapter sa politique de soutien local à la vie associative

 
 

Des temps d'échanges de pratiques pour faire ressortir collectivement les difficultés mais aussi les réussites durant cette crise. De réels moments d'intelligence collective où chaque participant a pu être acteur grâce à des outils d'animation collaboratifs en ligne.

 

 
 
 

 

 4 conférences-débat en simultané avec de nombreux témoignages

 
 

CONF-DEBAT 1 - "Coopérer pour innover" 

 

Toute période de crise, parallèlement aux problèmes qu’elle engendre, est aussi une opportunité pour se dépasser. De nouvelles manières de faire s’inventent pour résoudre les problèmes, et parfois perdurent. Ces derniers mois ont permis d’observer à divers niveaux que la coopération entre associations ou entre services de la collectivité générait des nouvelles expertises, des nouveaux services et certaines formes d’innovations publiques.

 

VOIR LE REPLAY

 

CONF-DEBAT 2 - "L'engagement à l'épreuve du Covid"

 

Dans cette situation inédite, la mobilisation spontanée d’un très grand nombre de personnes engagées dans des actions inventées en quelques jours ont fait progresser les pratiques associatives. A côté des outils numériques de mise en relation, se posent les questions de la fidélisation de ces engagements, de ne pas écarter les bénévoles les plus âgés.

 

VOIR LE REPLAY

 

CONF-DEBAT 3 - "Maintenir l'activité et la communication associative via le numérique" 

 

Les contraintes sanitaires ont rendu difficiles, parfois impossibles, des activités associatives, des évènements, l’organisation des réunions des CA et AG... De nombreuses structures qui accompagnent les associations ont alors consacré des efforts pour aider les associations à utiliser le levier numérique: ouverture de plateformes d’entraide, création de studio vidéo, appui aux instances en visio, campagnes de communications web...

 

VOIR LE REPLAY

 

CONF-DEBAT 4 - "Dispositifs locaux de soutien aux associations " 

 

Certaines collectivités locales ont mis en place des dispositifs spécifiques de soutien aux associations: aides exceptionnelles aux associations en danger, accompagnement renforcé de certaines associations en direct ou avec l’appui des structures d’accompagnement locales. La difficulté de les concevoir pour qu’ils soient efficaces et coordonnés n’est pas anodine, d’autant plus avec la période électorale du printemps et le temps de prise de fonction des nouveaux exécutifs.

 

VOIR LE REPLAY

 
 
 

1 LUNCH BREAK #convivialité

 

Nous avons eu le plaisir d'ouvrir ces rencontres par un repas partagé avec nos membres, pour bien démarrer sous le signe de la convivialité !

 

Des ressources à venir- nous travaillons actuellement à la synthèse de ces travaux, nous vous communiquerons dans les prochaines semaines :

  • les fiches pratiques issues des échanges lors des ateliers
  • les synthèses des conférences-débat
  • la synthèse de la table-ronde
 

Pour recevoir régulièrement notre newsletter, cliquez sur le lien ci-dessous.

 

Vous aurez la possibilité de vous désabonner à tout moment.

 

Je m'abonne à la newsletter

 

Réseau National des Maisons des Associations
1 allée Monseigneur Jean-René Calloc'h

29000 QUIMPER

http://www.maisonsdesassociations.fr/

Facebook

Twitter

Youtube

 

Newsletter
France et Territoires

 

                                  Lundi 14 décembre 2020

 

« Les territoires représentent habituellement les deux tiers de la commande publique. »

 

Elu et Territoire
Olivier PAZ
Maire de Merville-Franceville-Plage 

 

A la tête de la ville de Merville-Franceville-Plage (14), depuis 1989, Olivier Paz, Président de la Communauté de Communes Normandie Cabourg Pays d’Auge et Président de l’Union des Maires du Calvados, est passionné par son territoire. Rencontre avec un authentique homme de terrain qui n’hésite pas à mettre en avant la solidarité territoriale au service de ses concitoyen.ne.s.

 

Lire la suite

 

La Mission Ecoter s'associe à la Fédération Française de la Cybersécurité et rejoint son Conseil d'Administration

 

La Mission Ecoter, l’un des acteurs de la lutte contre la cybercriminalité, s’associe à la Fédération Française de la Cybersécurité afin d’apporter aux collectivités locales et territoriales, aux élu.e.s et à leurs services, à tous les acteurs, des solutions, comme évoquées lors de notre Colloque en visioconférence du 14 octobre 2020. 

 

Lire la suite

 


Replay vidéo : “Big Data territorial : gouvernance des données”

 
 

Colloque en visioconférence
 et en partenariat avec la Banque des Territoires et Les Emotionneurs
 

 

Méthodologie, phasage, bonnes pratiques, stratégie, confiance, sécurité, confidentialité, guide publié par la Banque des Territoires pour accompagner les collectivités, autant de sujets de discussion autour du « Big Data territorial, gouvernance des données », que nous avons évoqué en direct avec nos experts sur un plateau TV virtuel, réalisé par Les Emotionneurs.

 

Regardez le replay

 

La Mission Ecoter partenaire

 
 

Nos prochains grands rendez-vous 

 
 

Assises Européennes de la Transition Energétique
100% digital et gratuit

 

Dès le 12 janvier 2021, se tient la 22ème édition des Assises Européennes de la Transition Énergétique – le rendez-vous annuel des acteurs engagés dans la transition énergétique des territoires. 

DUNKERQUE

 

 

 

Forum International de la cybersécurité

 

6, 7 et 8 avril 2021
Grand Palais

 

LILLE

 

 

 

 
 

La Mission Ecoter vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année, malgré un contexte pour le moins difficile !
On se retrouve le lundi 4 janvier 2021

 

 

La Mission Ecoter est un Organisme de formation agréé pour la formation professionnelle
Déclaration d’activité n° 82260179326

www.ecoter.org 

 

 

RGPD
Gardons le contact !

Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) est entré en vigueur le 25 mai 2018. La Mission Ecoter possède des données personnelles vous concernant. L’utilisation de ces données nous permet de vous adresser : notre Newsletter du Forum des Territoires, ses mailings...
La Mission Ecoter aimerait s'assurer que vous souhaitez continuer à recevoir sa Newsletter. Si tel est le cas, merci de donner votre accord en nous écrivant :
Oui continuer à recevoir les communications à l'adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Pour vous opposer au traitement de vos données, merci de nous envoyer un mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  
Sans confirmation explicite de votre part, votre adresse mail sera conservée et la Mission Ecoter continuera à vous envoyer ses communications.
Bien cordialement

 

 


MISSION ECOTER
13, avenue d'Aygu
26200 Montélimar
Tél.: +33 (0)4 75 51 70 85

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Facebook

Twitter

LinkedIn

 
 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

You received this email because you are registered with Your Company

Unsubscribe here

 

Envoyé par

SendinBlue

 
 

© 2020 Mission Ecoter

 
 

Découvrez-le sans plus tarder

Version en ligne

 
 

 
 

Votre nouveau catalogue de formations 2021

est disponible ! 

Nous sommes heureux de vous présenter notre catalogue de formations 2021.

Au programme :

  • Des méthodes pédagogiques revues pour vous permettre de choisir entre présentiel et formation à distance
  • Plus de 200 formations d’une durée de 1 à 14 jours programmées à Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes, Paris, en Outre-Mer et en Classe virtuelle
  • Plus de 1 000 sessions INTER, INTRA, Cursus, Sur mesure, E-learning ou Blended learning
  • Plus de 150 formateurs experts-praticiens du secteur territorial sélectionnés par la Gazette des communes 

Dans la lignée de nos engagements environnementaux, cette année, notre catalogue est 100% digital.

 
 
 
 

Vous avez des interrogations ou besoin d’aide dans vos démarches ?
Contactez-nous : 01 79 06 78 53 | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 
 

L’équipe formations La Gazette des communes

01 79 06 78 53 | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

10 DÉCEMBRE 2020

 

 

Vers un nouveau cadre contractuel entre l’État et les collectivités

 
 

Créé pour mieux associer les collectivités à la relance, à l’élaboration et à la mise en œuvre de leur projet de territoire sur les six prochaines années, le contrat de relance et de transition écologique (CRTE) répond à trois enjeux :

  • contribuer à la réussite de France Relance dans les territoires ;
  • accompagner la concrétisation du projet de territoire de chaque collectivité ;
  • simplifier le paysage contractuel.


Les CRTE seront élaborés en trois temps. L’ANCT et ses délégués territoriaux, dans les départements, sont chargés de leur mise en œuvre avec l’appui du Commissariat général au développement durable.

 

« Les EPL ont un rôle à jouer important dans la relance »

 

La France compte plus de 1 300 entreprises publiques locales (EPL) qui emploient 62 000 salariés. Patrick Jarry, maire de Nanterre (92), préside la Fédération des élus des EPL, partenaire de l’ANCT. Il explique le rôle de l’économie mixte locale dans le développement des territoires.
Logement, commerce, transition écologique… : « Ces entreprises sont construites autour de questions essentielles pour les habitants, les acteurs et les territoires », malgré la crise qui touche durement certains secteurs.
L’édile relève que les programmes nationaux territorialisés de l’ANCT sont «des réservoirs de projets urbains».

 

Écouter l’entretien

 

 

L’ANCT a lancé les travaux du tout nouveau Club de l’ingénierie, le 8 décembre dernier. Sa vocation ? Faciliter le dialogue et la complémentarité entre les acteurs de l’ingénierie publics et privés, organiser la convergence entre offre et demande, et structurer une réponse globale aux besoins des territoires les plus fragiles. Découvrez sa composition et son fonctionnement !

 

Lire notre article

 

 

Depuis le début de l’année, le Nord dispose de quatre France services. L’une d’elles est itinérante: un bus dessert 20 communes rurales de l’Avesnois pour rendre accessibles les services publics aux habitants.

Des agents du Département les accompagnent dans leurs démarches.

 

Voir la fiche projet

 

 

Caroline Cayeux, présidente de l’ANCT, s’est entretenue, le

10 décembre, avec des maires sur les mesures du plan de relance dans les quartiers fragiles. La veille, elle avait échangé avec Françoise Gatel, nouvelle présidente de la Délégation aux collectivités territoriales du Sénat, qui travaille de concert avec l’Agence. L’occasion d'évoquer les 102 projets en ingénierie sur mesure soumis à l’ANCT, à ce jour.

 

Lire notre article

 

 

Forum annuel de la Stratégie de l’Union européenne pour la région alpine

 

La Suera a tenu son forum annuel, organisé par la présidence française, à Marseille, le 10 décembre. Rendez-vous de ses 7 États membres et 48 régions alpines, il s’est déroulé en deux temps : l’assemblée générale des représentants politiques de la région alpine pour dresser le bilan 2020 marqué par la crise sanitaire, puis des ateliers ouverts au public, en visioconférence, qui ont mis en avant l’engagement des jeunes alpins notamment.


Sous l’égide de la Commission européenne et en présence de Joël Giraud, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, l’assemblée a abordé des sujets prioritaires, comme l’appel au fonds de solidarité de l’Europe suite à la tempête Alex ou les impacts sanitaires et climatiques sur les activités de montagne et son environnement. Elle a fixé les orientations pour 2021, année durant laquelle la présidence de la France va se prolonger.

 

Territoires industriels : comment renforcer le capital social ?

 

Cette nouvelle publication de la collection «Comprendre» de l’ANCT rend compte des travaux de la Fabrique prospective de l’Agence, menée en lien avec l’AdCF, autour du capital social d’un territoire industriel. Les ateliers ont réuni quatre intercommunalités qui ont testé et identifié des méthodes et actions pour renforcer ce capital.
L’ouvrage propose un état des lieux et expose des exemples concrets d’actions.

 

 
  • Dispositif « conseillers numériques » - Le programme Société numérique de l’ANCT propose aux collectivités une 3e session de sa webconférence sur l’appel à manifestation d’intérêt pour recruter 4 000 médiateurs numériques, avec une enveloppe de 200 millions d’euros de l’État.
    Rendez-vous jeudi 17 décembre, de 11 h 30 à 13 h. Inscription.
  • Sites industriels « clés en main » - Pour attirer des investisseurs dans les territoires, un nouvel appel est lancé pour identifier des sites prêts à l’implantation d’activités industrielles dans des délais maîtrisés.
    Déjà 78 sites identifiés en 2020 dans le cadre du programme Territoires d’industrie que pilote l’ANCT !

Appel à propositions jusqu’au 31 mars 2021 : cahier des charges.

  • Programme Territoires d’industrie - La 3e assemblée générale sera dédiée
    à la relance économique, le 15 décembre prochain. Elle se déroulera en visioconférence, de 9 h 30 à 12 h 30, en présence de Jacqueline Gourault, ministre chargée de la Cohésion des territoires, d’Agnès Pannier-Runacher, ministre chargée de l’Industrie, de l’ANCT, de Régions de France et de l’AdCF. Inscription.
  • Repérés pour vous !
  • Le pôle Prospective, Veille et Innovation de l’ANCT publie le n°277 de son bulletin Veille & Territoires. Industrie, commerces en centre-ville, finances, attractivité des quartiers prioritaires… : un tour d’horizon de l’actualité des collectivités et des territoires. C’est à lire ici !
  • Régions de France, avec la Banque des Territoires, publie Les chiffres clés 2020 des Régions. Transports, enseignement, emploi, aménagement, culture, RH… : des informations détaillées sur le budget – 35,5 Md€ en 2019 – et les actions des 13 régions et 5 collectivités territoriales du pays. À télécharger ici.
  • Les Cordées de la réussite - L’Île-de-France publie une note sur ce dispositif de promotion de l’égalité des chances dans l’accès à l’enseignement supérieur. L’ANCT est l’un des principaux financeurs des Cordées, initialement destinées aux élèves des quartiers prioritaires, qui s’étend désormais aux jeunes ruraux. Le président de la République a fixé un objectif de 200 000 bénéficiaires
    par an, contre 80 000 à l’origine.
  • Partenaire - Le Cerema, opérateur en ingénierie territoriale et partenaire de l’ANCT, a renouvelé son conseil d’administration. Il est présidé par
    Marie-Claude Jarrot, représentante de l’Association des maires de France.
 

 

Transférez, partagez !

Facebook

Twitter

LinkedIn

YouTube

 

 

Agence nationale de la cohésion des territoires

Contacter la redaction : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. '; document.write(''); document.write(addy_text33960); document.write('<\/a>'); //-->\n Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Directeur de publication : Yves Le Breton

Responsable d'édition : Agnès Garderet

Rédactrice en chef : Nesma Kharbache

Rédaction : Nesma Kharbache, Maxence Courau

Design graphique : Silvia Colato

Maquette/Webmaster : Vincent Nicat

Crédits photos : H.Vanmalle/ANCT, DR Fédération des EPL, DR iStock

 
 

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Agence nationale de la cohésion des territoires | service communication - TSA 10717 - 75334 Paris Cedex 07 ou en envoyant un courriel à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.