KAISSA, en partenariat avec l'Assemblée des Départements de France (ADF), organise un cycle d'évènements sur le thème de la "Santé et des Territoires".

Le second évènement sous forme de webinaire, contexte sanitaire oblige, traitera de la : 
"La télémédecine outil au service des territoires : retours d'expérience"

 

Jeudi 6 mai 2021 de 13h30 à 15h
(webinaire gratuit - zoom)
 

Claude EVIN
Ancien Ministre de la Santé
Claude EVIN Avocat
Propos introductifs

Jean-Michel RAPINAT
Directeur délégué chargé des politiques sociales
à l’Assemblée des Départements de France (ADF)
Mot d'accueil

Jean DEGUERRY
Président du Conseil Départemental 
de l'Ain

John BILLARD
Vice Président de l'Association des Maires Ruraux de France (AMRF)
Maire du Favril (28)

Philippe DAMIE
Associé de KAISSA

 

Les débats seront animés par Franck DROIN, Associé fondateur des cabinets de conseil KAISSA & DIAGONALES Conseil

LinkedIn

Twitter

Website

 

Bonjour Mesdames,Messieurs,

 

J’ai le plaisir de vous faire parvenir notre nouveau magazine : mai 2021

Cliquez sur le lien suivant pour le consulter : magazine mai

Vous souhaitant une bonne journée,

Cordialement,

PARIS - GRENOBLE - SAINT AUNÈS

S. EVEN’DIA - Mas de l’Olivier - 10, rue du Puits - 34 130 SAINT-AUNÈS

T. 04 67 54 14 91 - M. 06 24 44 43 86 - E. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. www.sportmag.fr

ABONNEZ-VOUS ICI en me retournant ce bulletin

 

 

#5

Avril 2021

La Lettre France Relance

dans les Hauts-de-Seine

Mesdames, Messieurs,

J’ai le plaisir de vous adresser cette cinquième « Lettre France Relance dans les Hauts-de-Seine », qui met en lumière quelques échéances majeures d’actualité du plan de relance.

Je vous souhaite une très bonne lecture.

Yoann BLAIS

Sous-préfet, en charge du développement économique et de l’emploi

LE CHIFFRE DE LA QUINZAINE

597 000 €

 

C’est le montant versé à trois associations des Hauts-de-Seine lauréates dans le cadre de l’appel à projets « Association – Lutte contre la pauvreté » du Plan de relance, pour la mise en œuvre de projets structurants et de promotion de services innovants, favorisant l’accès de chacun à une réponse adaptée à sa situation.

→ Lien : Site du ministère des Solidarités et de la Santé.

LES ANNONCES SUR LE PLAN DE RELANCE

Le guichet « Aide à l’investissement de transformation vers l'industrie du futur »a été lancé le 27 octobre 2020 et s’est clos le 31 décembre 2020. Le dispositif est géré par l’Agence de services et de paiement (ASP), qui reçoit et instruit les demandes de subvention, puis verse les aides.

Cette mesure vise à soutenir la montée en gamme des PME et ETI industrielles par la diffusion du numérique et l’adoption des nouvelles technologies (fabrication additive, robotique, réalité virtuelle ou augmentée, logiciels de conception, contrôle non destructif, etc.). L’aide prend la forme d’une subvention pour l’acquisition d’un bien inscrit à l'actif immobilisé et affecté à une activité industrielle sur le territoire français.

Fort de son succès, le dispositif devra être réactivé à compter de mai 2021, dans des modalités qui restent à préciser.

→ Lien : Site du ministère de l’Economie, des finances et de la Relance.

LE RENDEZ-VOUS A VENIR

Un webinaire est organisé le 5 mai 2021 à 15h sur le thème « Décarbonation de l’industrie : le levier Fonds Chaleur ».

L'événement est organisé par L’Usine Nouvelle est sera co-animé par le directeur général délégué de l’ADEME.

Ce temps d’échange donnera des clés pour monter un projet et le faire financer par l’Agence.

→ Infos et inscriptions : Usine Nouvelle

LES ACTUALITÉS DE LA QUINZAINE

Pour les collectivités : culture

Pour les entreprises : transition écologique

Quartiers culturels créatifs

 

● Dans le cadre du Plan de relance, le ministère de la Culture vient de lancer l'appel à projets "soutien aux Quartiers Culturels Créatifs (QCC)", un dispositif de soutien aux tiers lieux culturels.

● L'identification d'un "Quartier culturel créatif" (QCC) repose sur plusieurs éléments : accompagnement à l’entrepreneuriat culturel, soutien aux commerces culturels locaux, accueil du public et événements… Le but est de favoriser la mise en réseaux des acteurs culturels locaux.

● Par sa dotation pouvant aller jusqu'à 150 000 € par an, cet appel à projets vise à jouer un rôle d'amorçage auprès des QCC.

● 4 sessions d'attributions sont organisées. La date de clôture de la première est le 11/06/2021.

→ Lien : Ministère de la culture

Le guichet « Tremplin » de l’ADEME

 

● Destiné à toutes les PME, le guichet « Tremplin pour la transition écologique » est porté par l’ADEME.

● Il permet d’accéder à des aides forfaitaires dans tous les grands domaines de la transition écologique.

● Ces aides permettent de financer un ou plusieurs projets à la fois : acquisition de véhicules électriques, d’équipements de réduction et de gestion des déchets, de travaux de rénovation des bâtiments…

● Le dossier de demande est simplifié et l’instruction est accélérée. L’entreprise remplit un fichier et peut savoir à quelles aides elle peut prétendre. La liste des dépenses, actions éligibles, et du montant des aides est également disponible.

→ Liens : ADEME

Déploiement des « micro-folies » en Ile-de-France

 

● Une  Micro-Folie  est  un  équipement  qui  propose  des  contenus  culturels  ludiques  et  technologiques pouvant s’installer dans tous les lieux existants (médiathèque, salle des fêtes, lieu patrimonial, hall de mairie, commerce, école, etc.) et ne nécessitant aucune infrastructure particulière. Déjà 22 micro-folies sont ouvertes dans la région !

Véritable plateforme culturelle de proximité, ses activités sont à destination de tous les publics. Le Gouvernement soutient notamment leur développement dans les quartiers prioritaires politique de la ville (QPV).

L’appel à projets vise à soutenir le développement de ces structures, en dépenses d’investissement et de fonctionnement. Par ailleurs, un appui financier de la Métropole du Grand Paris est possible.

● La date de clôture est le 31/05/2021.

→ Lien : Préfecture de la région Ile-de-France.

Prime à la conversion

 

● Pour les professionnels, la prime à la conversion constitue une aide à l’achat ou à la location d’un véhicule peu polluant, en échange de la mise au rebut d’un vieux véhicule polluant.

● Cumulable avec le bonus écologique, cette prime est ouverte à tous les professionnels. Le montant de la prime s’élève à 2 500 € pour une voiture et à 5 000 € pour une camionnette.

Cette prime est ouverte jusqu’au 30/06/2021.

→ Lien : Ministère de l’économie

 

 

 

   

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour vous désinscrire, merci de nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 
 

Mis à jour le 3 mai 2021


Informations Coronavirus

 

POINT DE SITUATION

 

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé, dans un entretien à la presse régionale, un déconfinement en quatre étapes progressives, du 3 mai au 30 juin, conditionnées à la situation sanitaire dans chaque département.
 

Première étape : 3 mai 2021
Fin des attestations de journée et des restrictions de déplacement.
 

Deuxième étape : 19 mai 2021
Couvre-feu repoussé à 21h et réouverture des commerces, terrasses, musées, salles de cinémas et théâtres avec des jauges limitées. 
 

Troisième étape : 9 juin 2021
Couvre-feu à 23h et réouverture des cafés et restaurants en intérieur et des salles de sport.
Assouplissement du télétravail, en concertation avec les partenaires sociaux au niveau des entreprises.
 

Quatrième étape : 30 juin 2021
Fin du couvre-feu.
 

Ces mesures nationales pourront être tempérées par des « freins d’urgence » dans les territoires où le virus circule trop :

  • taux d’incidence supérieur à 400 infections pour 100 000 habitants ;
  • augmentation brutale du taux ;
  • risque de saturation des services de réanimation.

Les étapes du déconfinement
Illustration : Service d'information du Gouvernement


L’ensemble de ces mesures seront précisées dans le cadre d’une « grande phase de concertation » (parlementaires, partenaires sociaux, professionnels des secteurs et élus des territoires) sur l’agenda et les protocoles de réouverture.
Ce travail donnera lieu à une présentation en détail par le Premier ministre au cours de la semaine du 10 mai 2021.

YouTube est désactivé.

Autorisez le dépôt de cookies pour accéder à cette fonctionnalité.

 

Accès rapide

Retrouvez les mesures en vigueur dans votre département en consultant régulièrement le site de votre préfecture.

 

Pour enrayer l’épidémie, utilisez les outils numériques qui sont à votre disposition pour vous protéger et suivre les recommandations sanitaires. Pour plus d’informations, consultez la page Tester – Alerter – Protéger.

Cliquez sur une situation pour accéder aux informations correspondantes :

  

Restez au courant

Vous pouvez recevoir les prochaines informations officielles à propos de la COVID-19.

J'active les notifications

Consulter le traitement des données personnelles.

Adapter son quotidien

Sorties et déplacements

Entre 19h et 6h, partout sur le territoire, obligation de présenter une attestation dérogatoire au couvre-feu lors des déplacements suivants :
  • déplacements professionnels ;
  • déplacements pour des consultations, examens, actes de prévention (dont vaccination) et soins ne pouvant être assurés à distance ou pour l’achat de produits de santé ;
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires, ou pour la garde d’enfants ;
  • déplacements de personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
  • déplacement de transit vers les gares et aéroports, pour des déplacements correspondant à ces motifs impérieux ;
  • déplacements brefs dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie pendant les horaires de couvre-feu.
Les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive.

Quant aux établissements autorisés à ouvrir, ils ne peuvent accueillir de public après 19h00.

Les contrôles

Par ailleurs, les contrôles sont renforcés pour limiter les rassemblements de plus de six personnes et encadrer la consommation d’alcool sur la voie publique, désormais interdite.

Sur arrêté préfectoral, l'accès à certains sites (quais, berges, places...) pourra être interdit en fonction des circonstances locales.

Commerces et établissements recevant du public (ERP)

Seuls les commerces vendant des biens et des services de première nécessité sont autorisés à ouvrir – dont les librairies, les disquaires, les magasins de bricolage, de plantes et de fleurs, les coiffeurs, les cordonniers, les chocolatiers, les concessions automobiles, les visites de biens immobiliers – afin de réduire les contacts dans les lieux clos. 

Les commerces qui génèrent des brassages de population importants et présentent ainsi un risque de circulation accrue du virus sont fermés sur l’ensemble du territoire. Ainsi, sont ainsi concernés par la fermeture :

  • les commerces non alimentaires de plus de 10 000 m² de surface commerciale utile ;
  • les commerces non alimentaires des centres commerciaux et galeries marchandes d’une surface commerciale utile supérieure à 10 000 m².


Pour limiter la concentration des flux et favoriser l’activité commerciale, les possibilités d’ouverture des commerces le dimanche sont élargies et les établissements sont encouragés à se saisir des possibilités d’ouverture supplémentaire sur la pause déjeuner.

L’ensemble des secteurs faisant toujours l’objet de fermetures administratives (bars, restaurants, boites de nuit…) ou directement impactés par les mesures sanitaires continueront de bénéficier de mesures d’aides.

Éducation

Reprise des enseignements scolaires : 

Depuis le lundi 3 mai 2021 :
  • enseignement hybride pour les lycéens avec mise en place de demi-jauges à l’échelle de chaque lycée ;
  • retour en classe pour les collégiens, et mise en place de l’enseignement hybride pour les classes de 4ème et 3ème des collèges situés dans les 15 départements les plus impactés par l’épidémie : Nord, Aisne, Oise, Yvelines, Seineet-Marne, Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine, Val-d’Oise, Val-de-Marne, Essonne, Paris, Sarthe, Loire, Rhône, Bouches-du-Rhône.
Pour tous, les retours en classe se font selon un protocole sanitaire strict :
  • fermeture de la classe dès 1 cas de contamination,
  • renforcement des mesures barrières et du port du masque,
  • respect de 2m de distance à la cantine entre les groupes d’élèves,
  • aération renforcée des salles.
La politique de dépistage est renforcée avec notamment 400 000 tests distribués dans les écoles élémentaires depuis la semaine du 26 avril 2021 :
  • pour les personnels : distribution de 2 autotests par semaine, à réaliser au domicile ;
  • pour les lycéens à partir de la semaine du 10 mai : réalisation d’1 autotest par semaine en établissement sous la supervision d’un adulte ;
  • pour les collégiens : tests salivaires réalisés dans les écoles ou autotests pour les plus de 15 ans sous la supervision d’un adulte ;
  • pour les élèves : tests salivaires.

Plus d'informations sur le site du minisètre de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports

Concernant l'enseignement supérieur :
Des auto-tests seront diffusés dans les universités.
S'agissant de la tenue des examens :

  • les épreuves sont maintenues pour le brevet et le baccalauréat. Pour les élèves de BTS et des Cours préparatoires aux grandes écoles (CPGE) en lycée, la reprise des cours se fait dans les mêmes conditions que les lycéens. 
  • CPGE : les concours ont lieu en présentiel
  • session de rattrapage possible pour les élèves de BTS
  • les examens et partiels auront lieu en présentiel en mai et en juin. Les concours sont maintenus sans changement.

Lire aussi : l'enseignement supérieur français mobilisé

Santé

Tous les moyens sont déployés pour aider le système hospitalier avec 10 200 lits de réanimation :

  • des renforts supplémentaires sont mis en place afin de permettre l’augmentation des capacités d’accueil dans les services de réanimation (réserve sanitaire, réserve militaire, étudiants, personnels à la retraite) ;
  • déplafonnement des heures supplémentaires ;
  • collaboration entre le public et le privé ;
  • organisation d'évacuations sanitaires depuis les régions les plus touchées.

Travail

Le télétravail doit être systématisé partout où il est possible, à raison de quatre jours minimum par semaine.

Dans le cadre du renforcement des mesures sanitaires, le protocole national en entreprise est mis à jour :

  • en demandant aux employeurs de définir des plans d'action pour réduire au maximum le temps de présence sur site des salariés qui peuvent télétravailler ;
  • en mettant en place, dans la mesure du possible, des paniers repas à emporter et à consommer sur le poste de travail pour tout ou partie des salariés ;
  • en déjeunant seul, en laissant une place vide en face de soi, et en respectant strictement la règle de distanciation de 2 mètres entre chaque personne ;
  • en adaptant systématiquement les plages horaires d'ouverture pour la restauration collective afin de limiter au maximum le nombre de personnes présentes sur place au même moment ;
  • en limitant autant que possible les situations de covoiturage et, si cela est indispensable, en respectant les mesures barrières, notamment le port du masque ;
  • en rappelant à leurs salariés les règles applicables quant à l’isolement des cas contacts et symptomatiques ainsi que la possibilité de se déclarer sur declareameli.fr dès l’apparition des symptômes, pour bénéficier d’un arrêt de travail. http://declareameli.fr

Aides aux salariés

  • Droit au dispositif de chômage partiel pour les parents dans l’obligation de rester à domicile pour garder leurs enfants ;
  • Tous les dispositifs économiques de soutien en vigueur sont prolongés.

Personnes âgées

Afin de lutter contre la solitude des ainés les visites en Ehpad et en maison de retraite sont autorisées dans le strict respect des mesures barrières.

Activités culturelles

Toutes les activités, tous les établissements, tous les équipements qui sont aujourd’hui fermés, le resteront encore au cours des prochaines semaines. C’est le cas des cinémas, des théâtres, des salles de spectacle, des équipements sportifs ou de loisirs. C’est également le cas pour les bars et les restaurants.

Lors de son allocution du 31 mars, le Président de la République Emmanuel Macron a évoqué une réouverture progressive de ces lieux, et selon un protocole sanitaire strict, à partir de la mi-mai.

Lieux de culte

Les offices dans les lieux de culte sont autorisés, les fidèles doivent respecter une règle d’un siège sur trois et d’une rangée sur deux pour y assister.
 

Déplacements internationaux et dans les Outre-mer

Compte tenu du risque de propagation des souches variantes de la Covid-19, depuis le dimanche 31 janvier, toute entrée en France et toute sortie de notre territoire à destination ou en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne est interdite, sauf motif impérieux. Les déplacements dans les Outre-mer seront autorisés uniquement sur motif impérieux.

Depuis le 3 avril, la sortie du territoire vers un pays de l’espace européen doit être justifiée par un motif impérieux (et la présentation d'un test PCR négatif). Les transfrontaliers bénéficient d’une exception à cette règle, pour leurs déplacements d’une durée inférieure à 24h dans un périmètre défini par un rayon de 30km autour du lieu de résidence.

Face à la situation épidémique dans certains pays un durcissement des conditions d’entrée sur le territoire pour les voyageurs en provenance des pays les plus à risque a été décidé : Brésil, Argentine, Chili, Afrique du sud, Inde (la liste étant évolutive).

- Depuis le 14 avril, tous les vols depuis le Brésil sont suspendus.

- À partir de samedi 24 avril 2021 au matin, des restrictions renforcées sont mises en place pour ces cinq pays :

  • Restriction des motifs impérieux.
  • Avant embarquement, renfrcement du dispositif de test avec présentation d'un test PCR négatif de moins de 36h (ou de 72h, avec présentation de test antigénique négatif de moins de 24h).
  • À l’arrivée en France, réalisation d’un test antigénique systématique.
  • Mise en quarantaine stricte pendant 10 jurs à l’arrivée sur arrêté préfectoral, avec restrictions des horaires de sortie (10h-12h). Des contrôles du respect de la quarantaine par les forces de l’ordre sont prévues au domicile, avec un renforcement des amendes en cas de non-respect (entre 1000 et 1500 €).

Pour plus d’information sur vos déplacements à l’étranger : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/je-pars-a-l-etranger/

 

Ensemble contre la Covid-19

  • Se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydro-alcoolique
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans son mouchoir
  • Se moucher dans un mouchoir à usage unique puis le jeter
  • Porter un masque quand la distance d’un mètre ne peut pas être respectée et partout où cela est obligatoire
  • Respecter une distance d’au moins deux mètres avec les autres
  • chiffre 6
    Limiter au maximum ses contacts sociaux (6 maximum)
  • Éviter de se toucher le visage
  • fenêtre
    Aérer les pièces 10 minutes, trois fois par jour
  • Saluer sans serrer la main et arrêter les embrassades
  • application mobile
    Utiliser les outils numériques (TousAntiCovid)
 

Contacts utiles

Urgence-sécurité et écoute :

En cas de danger immédiat : 17
Violences sur les enfants : 119 (ou sur le site internet allo119.gouv.fr)
Violences conjugales : 3919 (ou sur le site internet arretonslesviolences.gouv.fr)
Plateforme nationale d’appui médico-psychologique pour tous les professionnels de santé : 0800 73 09 58 (n° vert)
Victimes et témoins de maltraitances commises envers les personnes vulnérables : 3977 ou sur le site 3977.fr (accessible 7 jours sur 7 pendant toute la durée de la crise sanitaire).

Urgence pour ma santé ou celle de mes proches :

Si j’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au COVID-19 :

- Je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation ;
- Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j'appelle le SAMU (15) ou j'envoie un message au numéro d’urgence pour les sourds et malentendants (114).

Informations :

Pour vous faire vacciner : 0 800 009 110.

Numéro vert : infos sur le Coronavirus COVID-19, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000.

Si vous avez des difficultés pour entendre ou parler par téléphone en raison d’un handicap, vous pouvez vous rendre sur l'espace de contact ouvert dédié aux personnes sourdes, malentendantes ou aveugles.

J’habite à l’étranger, qui appeler ?

L’Ambassade et consulat de votre lieu de résidence. Par ailleurs, le ministère met à jour régulièrement son site de conseils aux voyageurs.
Numéro vert : infos sur le Coronavirus COVID-19, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000.

L’intégralité des ressources de la Covid-19

Informations générales:

Site / https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Renseignements au niveau départemental  :http://www.hauts-de-seine.gouv.fr/COVID-19-Point-sur-la-situation-dans-les-Hauts-de-Seine

 

29 AVRIL 2021

 

 

CRTE : un comité de pilotage sous le signe du dynamisme

 
 

Les ministres Jacqueline Gourault et Barbara Pompili ont réuni, le 27 avril dernier, le comité de pilotage des contrats de relance et de transition écologique (CRTE), en présence notamment de l’AdCF (communiqué de presse) et de l’ANCT, qui coordonne leur élaboration.
« Cet outil, adapté aux spécificités des territoires et s’appuyant sur les élus locaux, va permettre, à court terme, de démarrer des projets pour répondre aux conséquences économiques et sociales de la Covid-19. À plus long terme, il accompagnera les collectivités territoriales dans leurs transitions démographique, écologique, économique et numérique », a relevé Caroline Cayeux, présidente de l’Agence (détails en vidéo).

Ce dispositif connaît une bonne dynamique : à ce jour, 837 périmètres de contractualisation sont envisagés. Et l’ANCT va accompagner 510 territoires en ingénierie avec ses partenaires, le Cerema et l’Ademe. « L’Agence accompagne déjà 86 territoires pour un peu plus de 1,5 million d’euros », a précisé Caroline Cayeux.

 

 

Villes moyennes : faites bouger vos centres-villes !

 
 

Vous voulez que votre ville favorise un mode de vie actif pour ses habitants ? C’est possible avec un concept d’aménagement urbain de sport-santé inclusif, le « design actif », venu d’Amérique du Nord. Pour en savoir plus, inscrivez-vous au Forum des solutions du 10 mai prochain, en présence de la ministre Jacqueline Gourault et de Tony Estanguet, président du Comité d’organisation des Jeux olympiques Paris 2024 (Cojo), ainsi que de nombreux témoins.

À savoir : cette démarche s’inscrit dans la coopération engagée entre l’ANCT et le Cojo, depuis janvier dernier. Elle s’adresse, en premier lieu, aux 222 villes moyennes du programme de l’Agence, Action cœur de ville, et vise à s’étendre aux collectivités labellisées Terre de Jeux 2024.

 
 
 

En 24 h chrono, zoom sur
la répartition spatiale de la population dans 10 000 communes

 

Comment la population des quartiers d’une ville change-t-elle au rythme des déplacements quotidiens ? Selon l’heure de la journée, quels sont les quartiers dont la composition sociale se ressemble ? Pour le savoir, le laboratoire Géographie-cités (CNRS) propose un outil libre et interactif, cofinancé par l’ANCT : le Mobiliscope.
Au total, 10 000 communes métropolitaines et ultramarines – où réside 65 % de la population française – sont passées au crible, sans oublier un aperçu comparatif avec le Canada. Un outil utile pour connaître et comprendre les rythmes quotidiens des habitants et de leurs territoires !

 
 

 

Nombre d’élus locaux font part de leurs questions sur les programmes et dispositifs que pilote l’ANCT, lors de ses wébinaires thématiques, via ses réseaux sociaux ou lors d’échanges avec ses équipes projet.
Pour y répondre, l’ANCT initie un format vidéo court: en moins d’une minute « La question du maire » trouve sa réponse concrète.
Cette semaine, focus sur les 4 000 conseillers numériques France Services. Comment procéder pour former ces médiateurs numériques ?

 

Réponse en vidéo

 

 

Nouvelle-Aquitaine - Pour le territoire de Tulle (19), l’annonce de la fermeture de l’usine de l’équipementier Borg Warner, en mars 2022, a été un choc. La communauté d’agglomération (45 000 habitants), intégrée au programme Territoires d’industrie de l’ANCT, s’est alors mobilisée pour revitaliser son bassin d’emploi. Lors de l’installation du comité local de cohésion territoriale de Corrèze, elle a sollicité l’Agence : l’ANCT prend en charge une étude de diagnostic sur les principales filières du territoire et sur la reconversion du site.

 

Notre fiche projet

 

 

Vous avez été 854 à répondre à notre enquête lectorat sur cette lettre d’information, lancée à l’occasion du n° 50, le 25 mars dernier. Merci de vos réponses et suggestions !
88,9 % d’entre vous jugent que les contenus de la lettre leur sont utiles. Votre profil : vous êtes d’abord des élus locaux, des acteurs associatifs et des professionnels de communes. Les trois sujets de l’ANCT qui vous intéressent le plus ? Les territoires ruraux, l’ingénierie de projet et la transition écologique. Nos trois programmes que vous connaissez le mieux : France Services, Petites Villes de demain et Action cœur de ville.

 

Open data

 

 

France Services : proche de vous, proche de chez vous !

 

Une campagne grand public, en télévision et presse quotidienne régionale, se déroule, depuis la mi-avril, pour faire mieux connaître le réseau France Services aux Français.
Aujourd’hui, ce programme d’accès aux services publics de proximité compte plus de 1 300 structures à travers la France (carte par département).

L’ANCT est aux manettes pour continuer de le développer dans les territoires ruraux et les quartiers de la politique de la ville.

 

 
  • Europe
  • Quel avenir pour l’Europe ? Une consultation citoyenne se déroule, en ligne, en vue de la Conférence sur l’avenir de l’Europe, lancée le 9 mai prochain. Objectif : donner la parole aux citoyens et aux élus locaux pour construire le projet européen de demain ! Des débats et panels citoyens seront organisés.Les conclusions de cette démarche participative sont prévues au printemps 2022, au moment où la France présidera le Conseil de l’Union européenne. Participez !
  • Les 3 et 4 mai prochains, l’Allemagne organise un congrès consacré aux « 50 ans du programme allemand de renouvellement urbain ». Invitée, la ministre Nadia Hai présentera la politique de la ville et le renouvellement urbain, en France. Par ailleurs, une session sera dédiée au programme européen Urbact, dont l’ANCT est l’autorité de gestion. Inscription (en anglais). 
  • Veille & Territoires - Le n° 286 propose, notamment, un focus sur la «géographie d’une crise» en termes d’emplois et le poids de la crise sur les finances locales, en 2020. Repéré aussi, le rapport final du comité scientifique de l’expérimentation « Territoires zéro chômeur de longue durée ».
  • Que deviennent les jeunes après le bac ? Le centre de ressources de la politique de la ville RésoVilles Bretagne et Pays de la Loire, que soutient l’ANCT, a organisé un débat sur les parcours d’insertion des jeunes des quartiers prioritaires. Un état des connaissances étayé par le rapport du Céreq sur vingt années d’insertion professionnelles des jeunes. À (re)voir.
  • Partenaire - L’AdCF et l’ANCT sont partenaires du programme national de réindustrialisation, Territoires d’industrie. L’association des intercommunalités édite une note « les enjeux et actions » des huit territoires d’industrie ultramarins, situés en Guyane, en Martinique, en Guadeloupe et à La Réunion. À lire.
 

 

Transférez, partagez !

Facebook

Twitter

LinkedIn

YouTube

 
 

Agence nationale de la cohésion des territoires

Contacter la redaction : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. '; document.write(''); document.write(addy_text96942); document.write('<\/a>'); //-->\n Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Directeur de publication : Yves Le Breton

Responsable d'édition : Agnès Garderet

Rédactrice en chef : Nesma Kharbache

Rédaction : Nesma Kharbache

Contribution : Marie-Lorraine Dangeard

Design graphique : Silvia Colato

Maquette/Webmaster : Vincent Nicat

Crédits photos : Arnaud Bouissou-Terra, ©AgglomerationdeTulle

 

 

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Agence nationale de la cohésion des territoires | service communication - TSA 10717 - 75334 Paris Cedex 07 ou en envoyant un courriel à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 
 

© 2021 Agence nationale de la cohésion des territoires

Se désinscrire

 

Madame, Monsieur

Vous pouvez consulter la Lettre d'information des Régions de France, du 29 avril 2021, en cliquant sur le lien suivant:

Lettre

 

Plus que 3 semaines
pour candidater à la 2e édition du
Trophée des communes
pour la rénovation énergétique

 

Fortes du succès du 1er Trophée des communes pour la rénovation énergétique, l’AMIF, Ile-de-France Energies et l’AREC Ile-de-France, département énergie-climat de l’Institut Paris Region, renouvellent leur collaboration pour une 2e édition qui s’enrichit de deux partenaires, le réseau ACTIFS et la CAPEB Ile-de-France.
Initiative particulièrement innovante, le Trophée des communes pour la rénovation énergétique avait séduit 21 communes en 2020. Elles avaient candidaté avec des projets exemplaires et représentatifs de leur engagement en faveur de la rénovation énergétique sur leur patrimoine bâti qu’il soit public, social ou privé.
Pour en savoir plus, cliquer ici

 

Découvrez les projets des lauréats de la 1e édition, et inscrivez-vous dès à présent à la 2e édition des Trophées des commmunes pour la rénovation énergétique

 
 

Boussy-Saint-Antoine, lauréate de la catégorie
de ” moins de 10 000 habitants ”

 

Chevilly-Larue, lauréate de la catégorie
de ” plus de 10 000 habitants ”

 

Nanterre, lauréate de la catégorie
de ” plus de 30 000 habitants ”

 

Paris Terres d'Envol, lauréat de la
catégorie Intercommunalité

 

Saint-Michel-sur-Orge, lauréate de la catégorie
” Coup de coeur du jury ”

 
 
 
 
 

À destination des Maires, des Adjoints au Maire et Conseillers municipaux, des collaborateurs politiques et administratifs.
 

 

Association des Maires d'Ile-de-France
26 rue du Renard
75004 Paris 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 



 

 


 


 

 



 

 

Newsletter
 
France et Territoires 
ECOnomie numérique des TERritoires
Lundi 26 avril 2021

 

                                       Mardi 2 mars 2021

La Mission Ecoter de demain, c’est pour bientôt !

 

Rendez-vous

lundi 7 juin 2021

 

Lire la suite

La Tribune de Gilles QUINQUENEL

 

La France est une république « décentralisée ». 20 ans après cette révision constitutionnelle où en est-on ?

Le pouvoir jacobin est toujours en place. Il est temps de passer des discours aux actes et de redonner de réels pouvoirs aux territoires !

 

Lire la suite

 

Un Élu « Correspondant Défense » dans chaque commune

 

Jacques GAUTIER
Vice-Président de la Mission Ecoter
Ancien Sénateur-Maire

 

La suspension de la conscription et la professionnalisation des armées ont amené l’État à reformuler le lien entre la société française et sa défense. Le correspondant Défense (CORDEF) est le pivot de cette nouvelle configuration.

 

Lire la suite

Atos inaugure un nouveau laboratoire mondial de R&D dédié à la cybersécurité, au calcul haute performance et à l’informatique quantique

 

Atos a inauguré officiellement son nouveau laboratoire mondial de recherche et développement aux Clayes-sous-Bois, en Île-de-France (Yvelines). 

 

Lire la suite

 

AGENDA

 
 

 

La Mission Ecoter partenaire des 3èmes Assises de la Cohésion Numérique et Territoriale

 

Jeudi 3 juin 2021

Maison de la Chimie

PARIS

9h00 à 13h00

 

 

 

Table-ronde en visioconférence : Cybersécurité, quelles solutions innovantes pour nos territoires ?

 

Mardi 22 juin 2021

14h30-14h30

 

 

 

La Mission Ecoter partenaire du Forum International de la Cybersécurité

 

7, 8 et 9 septembre 2021
 

LILLE

Grand Palais

 

 

 

Notre catalogue de Formations 2021

 

Ce catalogue 2021 vous propose un programme de formations enrichi de nouvelles thématiques recouvrant l’ensemble du champ de l’action publique locale.

Guidé par le souci d’optimiser votre action et la performance de votre collectivité ou de votre entreprise, il affiche également la volonté d’être adapté à tous les profils et à tous les besoins.

 

Téléchargez le Catalogue 2021

 

La Mission Ecoter est un organisme de formation auprès des élu.e.s agréé par le Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et agréé pour la formation professionnelle (déclaration d'activité N° 82260179326)
www.ecoter.org 

 

 

RGPD
Gardons le contact !

Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) est entré en vigueur le 25 mai 2018. La Mission Ecoter possède des données personnelles vous concernant. L’utilisation de ces données nous permet de vous adresser : notre Newsletter du Forum des Territoires, ses mailings...
La Mission Ecoter aimerait s'assurer que vous souhaitez continuer à recevoir sa Newsletter. Si tel est le cas, merci de donner votre accord en nous écrivant :
Oui continuer à recevoir les communications à l'adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Pour vous opposer au traitement de vos données, merci de nous envoyer un mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  
Sans confirmation explicite de votre part, votre adresse mail sera conservée et la Mission Ecoter continuera à vous envoyer ses communications.
Bien cordialement

 

 


MISSION ECOTER
13, avenue d'Aygu
26200 Montélimar
Tél.: +33 (0)4 75 51 70 85

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Direction éditoriale : Alain MELKA

Facebook

Twitter

LinkedIn

 
 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

You received this email because you are registered with Your Company

Unsubscribe here

 

Envoyé par

SendinBlue

 
 

© 2021 Mission Ecoter

 

 

22 AVRIL 2021

 

 

Petites Villes de demain : 1res rencontres nationales sous le signe de l’action

 
 

Les toutes premières rencontres nationales du programme Petites Villes de demain se sont tenues ce 22 avril matin. Ouvertes par les ministres Jacqueline Gourault et Joël Giraud, elles ont rassemblé plus de 1 000 participants autour des enjeux de revitalisation de leurs communes.
Depuis la Savoie, La Réunion, la Charente…, des maires ont témoigné de leurs initiatives pour redynamiser le commerce dans leurs centres-bourgs, réhabiliter du bâti ancien, développer des tiers lieux ou initier des projets culturels.

Ces rencontres ont suscité des échanges très concrets concernant les outils et moyens sur lesquels les élus peuvent s’appuyer, notamment le chef de projet local – en grande partie financé par l’État – pour les accompagner dans leurs actions de revitalisation.

Les échanges se sont déroulés en présence d’Yves Le Breton, directeur général de l’ANCT, et de Juliette Auricoste, directrice du programme à l’Agence, de la Banque des territoires, de l’Anah et du Cerema, ainsi que de l’Association des petites villes de France, de l’Association des maires ruraux de France et d’autres partenaires du programme.

Petites Villes de demain concerne plus de 1 600 communes et intercommunalités de moins de 20 000 habitants, qui jouent un rôle de centralité sur leur bassin de vie.

 

Partez à la découverte de La France en douze portraits !

 

Le 8e rapport de l’Observatoire des territoires de l’ANCT propose un voyage en cartes et décryptages de 12 problématiques qui traversent l’ensemble du territoire national. Yves Le Breton, directeur général de l’ANCT, a présenté l’ouvrage lors de l’installation du conseil d’orientation de l’observatoire, le 13 avril dernier.
Cet état des lieux très illustré de la cohésion des territoires porte sur les évolutions démographiques, les dynamiques des entreprises et emplois industriels, les niveaux de vie des ménages, les recettes des collectivités territoriales, les tensions sur le parc de logements, l’artificialisation des sols, les lieux de résidences et lieux de travail, les mobilités résidentielles, l’accès aux infrastructures de transport, les pratiques des transports quotidiens, les centralités d’équipements et de services, l’accessibilité au numérique et usages.

À savoir : des posters issus de ce rapport seront prochainement disponibles sur notre cartothèque pour des présentations pédagogiques de ces grandes thématiques territoriales.

 

« L’éducation prioritaire élargit le champ des possibles »

 

Aujourd’hui, 1,7 million d’élèves bénéficient de l’éducation prioritaire, notamment dans les Cités éducatives. Ce dispositif s’appuie sur « une alliance éducative autour de nos élèves et jeunes pour les accompagner vers la réussite » dans les quartiers de la politique de la ville, indique Nathalie Élimas, secrétaire d’État chargée de l’Éducation prioritaire. Désormais, une initiative similaire est expérimentée dans des territoires ruraux.
Avant « Le Printemps des Cités éducatives », du 24 mai au 4 juin prochain, Nathalie Élimas expose les enjeux de l’éducation prioritaire. Une politique publique que l’ANCT, aux côtés de la DGESCO, contribue à faire vivre.

 

Lire interview

 

 

Un arrêté ministériel, publié au Journal officiel le 17 avril dernier, définit 339 nouvelles zones où les opérateurs de téléphonie mobile devront apporter une bonne couverture dans un délai de vingt-quatre mois, au maximum.
L’État et les collectivités ont identifié ces zones en déficit de couverture mobile dans le cadre du dispositif de couverture ciblé, piloté par le programme France Mobile de l’ANCT.
Au total, près de 3000 zones nécessitant une amélioration de la couverture mobile ont été identifiées depuis 2018. Et 763 nouveaux sites ont été mis en service parmi ces 3000 zones.

 

 

 

L’ANCT propose un large éventail de formations liées à la politique de la ville et destinées aux agents de l’État, qui interviennent dans les quartiers prioritaires. Une offre numérique est également disponible, avec la diffusion de webinaires, en partenariat avec le CNFPT.
Toujours avec le CNFPT, l’Agence déploie le plan de formation Valeurs de la République et laïcité pour les agents de l’État et territoriaux, les salariés, les bénévoles associatifs ou les conseillers citoyens.
Généralistes ou thématiques, ces formations sont présentées dans le catalogue 2021.

 

 

 

Pour donner à l’Union européenne la place qu’elle mérite, on la fête tout au long du mois de mai. C’est Le Joli mois de l’Europe, animé par des actions et des événements pour mieux parler d’Europe aux citoyens et faire découvrir des projets concrets qu’elle finance et ont un impact dans leur quotidien.
En raison de la crise sanitaire, l’événement sera en partie digital avec, pour l’occasion, une WebTV qui mettra à l’honneur des porteurs de projets, dans les territoires.

 

 

 

 

Le PaQte, Pacte avec les quartiers pour toutes les entreprises, mobilise les entreprises pour agir sur l’emploi et l’insertion professionnelle des habitants des quartiers prioritaires. En 2020, 91 grands groupes sont engagés dans la démarche, au niveau national. Huit d’entre eux ont rejoint le PaQte l’an dernier, comme Louis Vuitton, Groupama ou Derichebourg.


Le bilan : ces groupes ont participé à sensibiliser à l’entreprenariat 82 000 collégiens, à former plus de 40 000 jeunes en stage ou en alternance et à sensibiliser près de 30 000 collaborateurs au recrutement sans discrimination.

Au total, aujourd’hui, 2 200 grandes entreprises et PME sont mobilisées dans 67 départements.

Le 20 avril dernier, les dirigeants et les équipes des grandes entreprises nationales impliquées ont présenté leurs rapports d’activité 2020, produits avec l’appui d’Impact Partners, à Nadia Hai, ministre chargée de la ville.
Le PaQte, initié par le ministère chargé de la Ville, est porté par l’ANCT.

 

Réinventons nos cœurs de villes : des ambitions aux projets

 

Au printemps 2019, 112 villes bénéficiaires du programme national Action cœur de ville, lancé par la ministre Jacqueline Gourault, se sont engagées dans la démarche Réinventons nos cœurs de ville qui vise à faciliter l’émergence de projets urbains innovants sur un site emblématique en centre-ville.
Deux ans après, l’ANCT et le Plan urbanisme construction architecture (Puca) en dressent un premier bilan très encourageant. Retour en chiffres et en images sur les premiers appels à projet ayant permis de désigner des opérateurs.

 

 
  • Jeunesse - Nadia Hai, ministre chargée de la Ville, a annoncé la création du fonds d’urgence « Quartiers Solidaires Jeunes », le 20 avril dernier. Doté de 10 M€, il est destiné aux associations de proximité qui agissent en faveur des jeunes des quartiers prioritaires. Ce fonds, territorialisé et délégué aux préfets, vise à renforcer l’accompagnement global et inclusif des jeunes, de la petite enfance aux étudiants. Communiqué de presse.
  • Le projet local - A Grasse (06), le tiers-lieu Sainte-Marthe, labellisé Fabrique de territoire, se situe sur un terrain de 9 500 m² dans un quartier prioritaire. Développé par une coopérative, il allie transition économique, sociale, numérique et écologique. Son moteur ? Art, fablab, numérique, culture et création, grâce au service civique, au bénévolat et à la formation. Notre fiche projet.

À noter : la 7e vague d’appel à manifestation d’intérêts Fabrique de territoire, piloté par notre programme Nouveaux Lieux, Nouveaux Liens, se déroule jusqu’au 30 juin prochain. Voir l’AMI.

  • Transition numérique - Durant un an, le Lab Ouishare x Chronos a mené un programme de recherche sur l’action des collectivités pour développer des services numériques, au service de l’intérêt général, de la transition écologique, sociale et solidaire. L’ANCT a contribué au financement ce projet qui a accompagné la ville d’Antony (92), la communauté de communes du Bassin de Pompey (54), Grand Poitiers Communauté urbaine (86), la communauté d’agglomération de La Rochelle (17) et le canton de Genève. À l’issue de cette étude, 16 préconisations sont présentées dans DataCités 2.
  • Nec local 2021 - Le programme Société numérique de l’ANCT co-organise «Numérique en commun(s)» : des conférences, master class et ateliers participatifs pour penser un numérique éthique, inclusif et durable. L’appel à candidature pour les événements locaux se clôt le 30 avril prochain. Proposez vos projets !
  • Territoires d’industrie - Le programme de l’ANCT de soutien à la réindustrialisation des territoires a lancé sa lettre d’information. À ce jour, plus de 1 200 entreprises industrielles ont été accompagnées dans les 148 Territoires d’industrie, comme dans le Val de Garonne Guyenne Gascogne Réolais. C’est ici.
  • Consultation nationale - Le 13 avril, Make.org et ses partenaires ont dévoilé les résultats de la consultation « Comment améliorer les conditions de vie dans les territoires ? » à travers la santé, les déchets, la production, les aménagements… Une question au cœur des préoccupations des Français qui ont été 116 000 à participer. Il en résulte 15 idées prioritaires.
  • Partenaire - Régions de France, association d’élus membre du conseil d’administration de l’ANCT, propose un cycle de webinaires mensuels sur la place et le rôle des régions après la crise. Prochain RDV le 11 mai prochain sur « Le rôle des régions dans le concert européen, hier, aujourd’hui, demain »
    (18 h 30-19 h 30). Programme et inscription.
 

 

Transférez, partagez !

Facebook

Twitter

LinkedIn

YouTube

 
 

Agence nationale de la cohésion des territoires

Contacter la redaction : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. '; document.write(''); document.write(addy_text20969); document.write('<\/a>'); //-->\n Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Directeur de publication : Yves Le Breton

Responsable d'édition : Agnès Garderet

Rédactrice en chef : Nesma Kharbache

Rédaction : Nesma Kharbache

Contribution : Sandra Chaignon

Design graphique : Silvia Colato

Maquette/Webmaster : Vincent Nicat

Crédits photos : Damien Valente/MCT-RCT, DR ministère Éducation nationale, DR L'Europe en France/ANCT

 

 

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Agence nationale de la cohésion des territoires | service communication - TSA 10717 - 75334 Paris Cedex 07 ou en envoyant un courriel à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Madame, Monsieur ,

Vous pouvez consulter en fichier joint la lettre de l'ASAF - Association de Soutien à l'Armée Française- Lettre d’information d'avril 2021, en cliquant sur le lien suivant:

Lettre ASAF

 

 
 

 

L'actualité de votre CCI

 
 

La CCI Hauts-de-Seine a déménagé à La Défense !

 

 
 

Accueil du public depuis le 8 février 2021 :
Coeur Défense - Tour A - 110, esplanade du Général de Gaulle - 92931 Paris La Défense

 

Passez nous voir pour vos formalités et désormais SANS RDV
le lundi, mardi et jeudi de 9h à 12h et de 14h à 16h
ainsi que le mercredi et vendredi de 9h à 12h.

 
     
         
         
         
         
         
         
         
         
         
         
         
         
         
         
       
 
 

| À LA UNE

 

 

Inscrivez-vous avant le 5 mai 2021 !

 

Lors de cet événement digital, pensé comme une émission de télé, il sera l'occasion de décrypter avec les invités institutionnels de premier plan, l'actualité des délais de paiement sur le territoire Ile-de-France, d'échanger avec des dirigeants d'entreprises mais également de découvrir des idées et des solutions visant à améliorer les délais de paiement !

 

Je m'inscris

 
 

 

Loyer commercial : L'aide régionale pour la relance des commerces

 

La Région Île-de-France a mis en place une mesure de relance afin de de soutenir les commerces, bars, cafés, restaurants et entreprises artisanales ayant fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public lors du second confinement.

 

Comment obtenir l'aide


 

 

Positiv' Incuba'School - Appel à projets “ Testez votre business”

 

Vous avez un projet d'entreprise porteuse de sens et de valeurs ? Vous ressentez le besoin de confronter votre idée avec des professionnels ? Vous voulez trouver votre modèle d'organisation et exprimer clairement votre activité ? Vous souhaitez installer votre entreprise dans les Hauts-de-Seine ?

 

Je m'inscris avant le 28 avril !

 

 

Made in 92 : inspirez vous des pitchs lors des demi-finales le 20 mai pour le Sud 92 et 26 mai 2021 pour le Nord 92 !

 

Rendez-vous le 20 mai 2021 pour la demi-finale Sud et 26 mai 2021 pour la demi-finale Nord et assistez aux pitchs des demi-finalistes ainsi qu'à la remise des prix.

Je m'inscris

 
 

 

Inscrivez-vous sur les listes électorales avant le 30 avril 2021 !

 

Mesdames, Messieurs les chefs d’entreprise, commerçants, industriels : vous êtes invités à vous inscrire sur les listes électorales et à actualiser vos données jusqu'au 30 avril inclus auprès de votre CCI.

 

Je m'inscris sur les listes éléctorales

 
 
 
 

Vos rendez-vous en présentiel et digitalisés
avec votre CCI

 

 

Relancez votre activité grâce aussi à nos webinars !

 
     
         
         
         
         
         
         
         
         
         
         
         
         
         
         
       
 
 

| DIGITAL

 

 

26 avril - 9h30 au 27 avril -17h30 | Formation action : digital starter program

 

2 jours de formation action pour créer facilement votre présence sur le web et prospecter grâce au digital.

Jour 1 : Savoir créer et développer sa présence en ligne Jour 2 : Mettre en place une prospection digitale efficace.

 

S'inscrire au webinar

 
 

| FINANCEMENT

 

 

22 avril - 10h | Reconstituer et maintenir la gestion de sa trésorerie en période de crise

 

La crise sanitaire et économique que traverse un grand nombre d’entreprises impose une gestion optimisée et pérenne de la trésorerie.

Dominique Chesneau (Expert financier) et Benjamin Tissot (Conseiller financier) vont ensemble vous présenter des solutions permettant de mieux gérer votre trésorerie pendant la crise.

 

S'inscrire au webinar

 

| CRÉATION

 

 

4 mai - 18h | Quelles tactiques commerciales pour booster votre business : Ventes et Réseaux

 

Cet atelier va vous permettre de connaître les stratégies de fidélisation et de conquête de nouveaux clients et maîtriser l’utilisation des réseaux sociaux dans le processus de vente.


 

 

S'inscrire au webinaire

 
 

| RESSOURCES HUMAINES

 

 

4 mai - 11h | Mieux se connaitre pour mieux manager : Le révélateur de crise

 

Cet atelier est un moment de partage bienveillant vous proposant un outil clé en main pour votre équipe.

Le programme abordé concernera :

- Ma carte du monde et celle de mon collaborateur

- Prendre conscience des Etats du moi de chacun

- Le Moving Motivator: Un jeu de carte pour appréhender et partager ses leviers de motivation

- Questions / Réponses 

 

S'inscrire au webinar

 
 
 

| TRANSMISSION

 

 

15 avril - 9h30 | Croissance externe : Le rôle des contrats dans le cadre de négociations à la reprise d'entreprise

 

Le rôle et l'analyse des différents contrats ( juridique, commerciaux, bail commercial, fournisseurs, marque, distribution ...) sont importants dans le cadre de discussions et de négociations lorsque vous souhiatez reprendre une société.

 

S'inscrire au webinar

 
 

| DÉVELOPPEMENT DURABLE

 

 

6 mai - 9h | Masterclass Forfait Mobilité Durable, un enjeu majeur !

 

Le forfait mobilités durables est une exonération fiscale et sociale de la prise en charge par l'employeur des frais de trajet des salariés qui se rendent au travail avec des modes de transports plus propres (co-voiturage, vélo, véhicules électriques). Comment le mettre en place dans mon entreprise ? Quelles sont les étapes ?

 

S'inscrire au webinar

 
 

Pour être sûr de ne rien manquer de nos ateliers, formations et évènements,
Abonnez-vous à l'Agenda Newsletter

 

 

 
 

Conformément à la loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement (UE) 2016-679 sur la protection des données, vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier ou effacer. Vous disposez également d'un droit à la portabilité de vos données personnelles et, si vous avez consenti à ce que vos données soient utilisées à des fins de prospection et de communication, d'un droit d'opposition ou de retrait que vous pouvez exercer en contact Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , ou, en cas de difficulté, le délégué à la responsabilité des données personnelles à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . En dernier recours, vous pouvez déposer une réclamation auprès de la CNIL 3 place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 PARIS CEDEX 07.

 
 

Si vous ne souhaitez plus recevoir d’email de notre part, cliquez-ici