Flash info n°24/2024 - Vendredi 22 Mars 2024

 

 


Save the Date: Mercredi 3 avril 2024, de 16h30 à 18h

Alcatel-Lucent Enterprise a le plaisir d'inviter les adhérents du MEDEF 92 à une présentation dynamique de ses solutions innovantes, suivie d'une visite exclusive de son Executive Briefing Center.

 

Flash info n°23/2024 - Jeudi 22 Mars 2024

 

 

MAISON DE L’EMPLOI ET DE LA FORMATION DE NANTERRE ET SES SERVICES

 

ADIE : Accompagne les créateurs d’entreprise à la MEF, le lundi, mardi et vendredi :
09 69 32 81 10 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

07 83 90 33 82 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


CAP EMPLOI : Insertion professionnelle des personnes reconnues Travailleurs Handicapés et Conseil auprès des employeurs,

Renseignements : 01 46 49 86 30


Validation des Acquis de l’Expérience, Antenne VAE du DABM92,

Renseignements : 01 47 29 79 79, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

INVITATION :
les 2 ans du Contrat d'Engagement Jeune (CEJ)

 

DRIEETS IDF invite les entreprises de notre réseau MEDEF à l’évènement organisé pour les 2 ans du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) qui aura lieu le jeudi 28 mars à 17h dans le cadre du Salon Paris Pour l’emploi des jeunes.


Des personnalités régionales y participeront :

  • Gaëtan Rudant, Directeur Régional et interdépartemental de l’Economie, de l’Emploi, du Travail et des solidarités,
  • Nadine Crinier, Directrice Régionale Île-de-France de France Travail,
  • Jacques Crosnier, Président de l’Association Régionale des Missions Locales d’Île-de-France.
 
 
 

 

SALON JEUNES D’AVENIR :
24 et 25 avril 2024 à Paris Event Center,
Porte de la Villette

 

Sous le haut patronage du gouvernement, ce salon de conseil/formation/alternance/emploi pour les jeunes de 16-30 ans, tous niveaux confondus (infra-bac à bac+5) ; en priorité des Quartiers Prioritaires de la Ville, s’inscrit totalement dans une démarche citoyenne.
Si vous souhaitez avoir un stand sur ce salon, veuillez contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Pour être référencé dans l’annuaire des partenaires de Jeunes d’Avenirs sur ce site internet, nous vous remercions de bien vouloir compléter votre fiche en remplissant ce formulaire, afin de maximiser votre visibilité.

Nota Bene : les entreprises peuvent déposer leurs offres d’emploi directement sur ce site.
 

 

 

SALON JEUNES D’AVENIR :
24 et 25 avril 2024 à Paris Event Center,
Porte de la Villette

 

Sous le haut patronage du gouvernement, ce salon de conseil/formation/alternance/emploi pour les jeunes de 16-30 ans, tous niveaux confondus (infra-bac à bac+5) ; en priorité des Quartiers Prioritaires de la Ville, s’inscrit totalement dans une démarche citoyenne.
Si vous souhaitez avoir un stand sur ce salon, veuillez contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Pour être référencé dans l’annuaire des partenaires de Jeunes d’Avenirs sur

ce site internet, nous vous remercions de bien vouloir compléter votre fiche en remplissant ce formulaire, afin de maximiser votre visibilité.

Nota Bene : les entreprises peuvent déposer leurs offres d’emploi directement sur

ce site.

 

 

LYCEE PROFESSIONNEL GUSTAVE EIFFEL

 

Afin d’organiser au mieux les stages professionnels à destination des élèves des lycées professionnels de proximité, nous vous proposons de prendre connaissance des différentes formations dispensées au lycée Gustave Eiffel (Rueil Malmaison) :
 

  • Les contrats d’alternance : 2 ans sur le BTS SP3S (lien d'information) et 8 mois sur le titre pro assistant secrétaire médical (lien d'information) ;
  • Des stages de 7 semaines à l’automne et mai-juin pour les BTS communication. (lien d'information)
  • Des stages de 3 à 4 semaines pour les BAC Pro, de la Seconde à la Terminale dans les secteurs commerciaux, administratifs et santé-social (lien d'information)
  • Le BAC Pro AGORA (lien d'information) dispose dès la rentrée d’une coloration Santé-social
  • Le BAC Pro MCV (lien d'information), besoin de développer une identité technico-commercial lié à ce BTS de proximité : les accueils dans les structures liées aux énergies de demain seront privilégiés.



Pour organiser les stages, veuillez contacter :

  • Mme Christelle Zehnter, Directrice Déléguée aux Formations : Lycée Gustave Eiffel, 78 avenue du président Georges Pompidou 92500 Rueil-Malmaison, tél. 01.55.47.13.17,
  • Gestion des stages : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Mme Carla Magalhaes, Responsable du bureau des entreprises : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
     
 

 

Nous vous présentons une sélection d'offres d'emploi et de profils qualifiés. Veuillez les contacter directement afin de fixer un rendez-vous à la date qui vous convient au mieux. Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour en avoir plus d’informations.

 
 

 

Corentin
LE SAUX

 

Recherche un contrat d’alternance dans la distribution
 

Actuellement en terminale STMG (section bac Euro) au Lycée Notre-Dame du Grandchamp à Versailles, Corentin LE SAUX souhaite s’orienter vers les métiers du commerce. Cette voie l’intéresse depuis la seconde : le stage qu’il a effectué dans l’entreprise Paul Paulet - Petit Navire (à la fois en magasin et au sein du service marketing), comme son emploi régulier d’assistant au Cuisinaire du Roi (atelier de cuisine) un samedi par semaine lui ont donné un premier aperçu du monde du travail. Les différentes journées « portes ouvertes » au sein de son lycée l’ont conforté dans l’idée de suivre une formation par alternance au sein d’un BTS Management Commercial Opérationnel (MCO) ou d’un BUT Techniques de Commercialisation (TC) qui offrent cette possibilité dès la première année. Corentin pourra ainsi s’insérer rapidement dans le monde de l’entreprise et ainsi affiner son projet professionnel. Au sein du BTS MCO, le rythme est 2 jours de cours - 3 jours en entreprise et au sein du BUT TC une semaine sur deux en entreprise. Les notions abordées dans ces formations sont variées (relation client et vente-conseil en point de vente, animation et dynamisation de l’offre commerciale, gestion opérationnelle et management d’une équipe commerciale) ce qui laisse une grande liberté dans la recherche d’un poste en alternance : pour sa part, Corentin est particulièrement intéressé par les métiers de la distribution, découverts lors de son stage chez Petit Navire et qui lui permettront d’acquérir une solide base pour évoluer dans les différents métiers du commerce.

 

 

 

Nicolas
DULAC

 


Recherche un contrat en apprentissage (Licence pro « Métrologie »)
 

Nicolas DULAC postule actuellement en Licence professionnelle « Métrologie » en alternance au sein du Lycée Jules Richard à Paris et il débutera ses études en septembre 2024. Actuellement, Nicolas est étudiant en 2e année de BTS Professionnel (Conception et Industrialisation en Microtechniques) dans ce même lycée. Pour se préparer concrètement à la vie professionnelle et étant de nature très « pratique », Nicolas s’oriente vers cette formation en apprentissage et il est à la recherche d’une entreprise qui lui permettra d’allier enseignement théorique et formation pratique. Organisé, sérieux, motivé et surtout très respectueux des consignes, Nicolas est passionné de technique et de sciences en général et il possède les qualités d’adaptation requises par une telle formation. Nicolas a effectué plusieurs stages lors de ces dernières années, notamment chez EVOLUM (92072, Sèvres), en tant que stagiaire assistant maquettiste (conception et réalisation des maquettes industrielles) ; dans l’entreprise WINTERFLOOD (78000 , Versailles) et Entreprise DOM (78330 , Fontenay le Fleury) comme stagiaire assistant technicien en maintenance en électro-ménager. Par ailleurs, Nicolas a pris part aux nombreux projets et réalisations scolaires, par exemple, il travaille actuellement sur un projet d’équipe « conception et réalisation d’un système de reconnaissance embarqué sur un drone (micro mécanique, électronique, avec utilisation de Inventor). Nicolas reste à votre entière disposition pour tout complément d’information sur sa candidature ou le contenu de sa formation.

 

 

 

Chloe
VIELFAURE
 

 


Recherche un stage en architecture
 

Chloé Vielfaure est une jeune lycéenne de 16 ans, elle suit ses études en seconde professionnelle dans le lycée des métiers de construction Jean Monnet à Montrouge. Passionnée par les cours de la modélisation numérique du bâtiment, Chloé a choisi son option du BAC : Assistante d’architecte. En effet, Chloé se destine aux métiers de l’architecture dès son plus jeune âge et elle est actuellement à la recherche d’un stage de 6 semaines du 27 Mai au 7 Juillet dans le milieu de l’architecture, dans le cadre de ses études. Chloé se décrit comme une personne créative, ouverte d’esprit, fiable, autonome et ayant un bon sens des responsabilités. En 2022, Chloé a effectué un stage d’observation d’une semaine dans la restauration chez Senerest où elle a pu découvrir les différents postes en cuisine. De nombreux centres d’intérêt animent cette jeune fille : Choé aime dessiner et peindre, elle pratique l’escalade, elle visite régulièrement des expositions, elle est passionnée par le cinéma et la lecture et elle aime voyager. Elle se tient à votre disposition pour un entretien à votre convenance.

 

 

 

 

MEDEF Hauts-de-Seine
17/25 avenue Maréchal Joffre
92 000 Nanterre
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Twitter

LinkedIn

Instagram

 

Madame, Monsieur,

Vous pouvez consulter la lettre d'information des Régions de France du 21 mars 2024 en cliquant sur le lien suivant :

Lettre Régions de France

 

 

­

­

LETTRE D'INFORMATION

La Cité au cœur des jeux

 IL ÉTAIT UNE FOIS LES STADES

 QUAND LA VILLE SE PREND AUX JEUX 

GIF animé des expositions

À gauche : é © Veronique Paul, photographe / Agence SCAU . À droite : © french free run family 

IL ÉTAIT UNE FOIS LES STADES

À l'approche des Jeux olympiques, l'exposition explore l'un des symboles majeurs du sport : le stade !  Au cours du XXe siècle, l'essor des pratiques sportives de masse a métamorphosé le stade en un équipement public d'une importance capitale, au point de le considérer comme un monument. 

 QUAND LA VILLE SE PREND AUX JEUX 

Exposition des lauréats de la 9ème édition du concours Mini maousse sur le design actif, nouvelle approche urbaine et architecturale permettant d’identifier des stratégies spatiales pour favoriser un mode de vie physiquement actif dans l’espace public.

EXPLORER

© Collection CAPa, centre d'archives d'architecture contemporaine

Plongez au cœur des galeries thématiques du centre d'archives d'architecture contemporaine de la Cité et explorez des ressources graphiques ou photographiques inédites. Ici, partez à la découverte des stades avec pour exemple la thématique  « Les stades dans tous leurs états » où les archives témoignent de projets ordinaires et exceptionnels, réalisés ou restés dans les cartons !

GALERIES THÉMATIQUES

ACTIVITÉS

© Cité de l’architecture et du patrimoine

ATELIER FAMILLE 

OBJECTIF STADE

Les samedis et dimanches - 15h30

Découvrez, l’histoire et les prouesses techniques qui accompagnent la création de ces lieux emblématiques du sport. Puis, à vous d’imaginer votre édifice toujours plus vite, plus haut, plus fort.

Hall d'accueil - Trocadéro
De 8€ à 10€ / 30€ forfait famille
4 ans et +

S'INSCRIRE

STAGE MAQUETTE ADOS 

TRANCHES DE STADES

Du  17 au  19 avril - 14h30-17h30 

Pendant les vacances de printemps, Jim Prunier, architecte DE, propose aux ados de parcourir l’exposition « Il était une fois les stades » pour prendre la mesure de ces édifices imposants.

Hall d'accueil - Trocadéro

72 €

11 - 14 ans.

©  Jim Prunier

© Colin Labouret

DIY BRICOLARCHI

UN STADE À ASSEMBLER

Pour bricoler en famille

À l’occasion de l’exposition « Il était une fois les stades » présentée à la Cité de l’architecture et du patrimoine jusqu’au 16 septembre 2024, si on fabriquait notre maquette de stade en papier ?

Gratuit 

3 ans et +

TÉLÉCHARGER

ÉDITION

© french free run family .

CATALOGUE

MINI MAOUSSE 9

Quand la ville se prend aux jeux

Face aux grandes installations de Paris 2024, Mini Maousse propose de réfléchir sur le petit, le proche et l’accessible. Il est en quelque sorte un coup de pouce au design actif dont l’objectif est d’aménager l’espace public afin de rapprocher de l’activité physique et sportive celles et ceux qui en sont le plus éloignés.

25 €

COMMANDER

Campagne Institutionnelle de la Cité

Cette newsletter vous a été transférée mais vous n'êtes pas encore inscrit ?

­

­

Cité de l'architecture et du patrimoine

Palais de Chaillot. Trocadéro.

01 58 51 52 00

citedelarchitecture.fr

Facebook I Twitter I Insta I LinkedIn I YouTube

Cite de l'architecture et du patrimoine © 2024

Cet email a été envoyé à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous l'avez reçu car vous êtes inscrit à notre lettre d'information générale

Se désinscrire de la lettre d'information générale

Se désinscrire de toutes les communications de la Cité de l'architecture et du patrimoine

 

MEDEF HAUTS DE SEINE

 
 

FLASH INFO 

 

 

Dans le cadre des "Lundi de la cybersécurité"
 

 
 

organisés par le Cercle d'Intelligence économique
avec l’Université Paris Cité et l'ARCSI,

Venez assister à l'évènement autour du thème :


Le facteur humain dans la cyber protection,
Allié ou adversaire ?

 

Lundi 15 avril 2024, 18 h 00 - 20 h 00

par visioconférence Zoom


  

Si nous prenons pour argent comptant la phrase “l’Humain est le maillon faible de la cyber”, alors il faut aller au bout du raisonnement et se poser la question ultime : Doit-on se passer de l’Homme dans l’utilisation d’un SI afin qu’il soit totalement safe ?

Bien évidemment on réfute cette logique poussée à l’extrême et on propose une autre vision qui permettra, enfin, à considérer l’humain plutôt comme une “Première vigie” et un “Dernier rempart”. Quels sont les principaux outils de conduite de changement, de gouvernance partagée et de médiation agile permettant aux entreprises de mobiliser les hommes et les femmes de l'entreprise et de son écosystème pour construire ensemble un climat de cyber prévention.


Intervenants :


Virgile Augé travaille dans la protection des personnes et des biens matériels et immatériels sous les aspects Techniques, Humains et Organisationnels.

Alain Ducass, ingénieur polytechnicien, mineur devenu démineur, à savoir catalyseur de changement (coach, médiateur, formateur) présentera les couches de l'âme humaine face aux couches ISO de l'informatique.


Une partie du temps sera consacrée à vos questions et aux réponses des intervenants.


Participation gratuite

Inscription par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


avec « Inscription 15/04 » dans l’objet et quelques mots sur vous et l’intérêt que vous accordez au sujet traité. Le pointeur Zoom sera envoyé aux inscrites et aux inscrits quelques jours avant l'évènement.

 

Tous les renseignements sur cet évènements sont ICI

 
 
 


 CP_La_Science_se_livre_2024_Prix_du_Public.pdf

Si le message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici

  

Communiqué de presse

Nanterre, le 20 mars 2024

 LA SCIENCE SE LIVRE 2024 : LE PRIX DU PUBLIC DÉCERNÉ À IRÈNE FRACHON, ÉRIC GIACOMETTI, ET FRANÇOIS DUPRAT POUR LEUR BANDE DESSINÉE
MEDIATOR : UN CRIME CHIMIQUEMENT PUR

Dans le cadre de la 23e édition du prix La Science se livre organisé par le Département des
Hauts-de-Seine, le Prix du Public a été décerné aux auteurs Irène Frachon, Éric Giacometti, et François Duprat pour leur ouvrage Mediator : un crime chimiquement pur, publié aux Éditions Delcourt.

Prix du Public : Mediator : un crime chimiquement pur

Irène Frachon, Éric Giacometti, et François Duprat

Éditions Delcourt

« Comment un médicament potentiellement mortel a-t-il pu être diffusé pendant trente ans sans alerter les autorités sanitaires ? La lanceuse d'alerte, Irène Frachon, nous décrit son combat contre les laboratoires Servier.

En 2007, au CHU de Brest, de nombreux cas d'atteintes cardiaques inexpliquées attirent l'attention de la pneumologue Irène Frachon. Ses recherches mettent en cause le Mediator, coupe-faim des laboratoires Servier, dont le principe actif avait conduit au retrait de l'Isoméride en 1997. Celui du Mediator sera effectif en 2009. Depuis, Irène Frachon poursuit son combat pour l'indemnisation des milliers de victimes. »

Irène Frachon est pneumologue au CHU de Brest et lanceuse d’alerte sur l’affaire du Mediator.

Éric Giacometti a été journaliste pendant plus de dix ans pour Le Parisien. À la fin des années 1990, il enquête sur les affaires de franc-maçonnerie sur la Côte d’Azur. En 2009, il a publié un thriller sur le monde du football avec Karim Nedjari, Tu ne marcheras jamais seul (Michel Lafont).


François Duprat est un dessinateur, scénariste, et coloriste de bande dessinée français.

Trois Prix littéraires

La Science se livre se décline en trois prix littéraires : le Prix du Jury, le Prix Adolescents, et le Prix du Public. Ils mettent en lumière des ouvrages de sciences destinés aux jeunes et aux adultes pour leur originalité, leur rigueur scientifique et les qualités de transmission des connaissances. Dans le cadre du Prix Adolescents (11-15 ans), quatre classes de collégiens alto-séquanais se sont joints au jury d’experts pour choisir le lauréat. Les lauréats reçoivent une dotation financière de 3 500 € du Département, et les ouvrages sont mis en valeur au sein des bibliothèques, médiathèques, et des collèges des Hauts-de-Seine.

Dans le cadre du Prix du Public, le grand public a pu s’inscrire pour devenir lecteur volontaire et élire son ouvrage favori parmi trois ouvrages :

Mediator : un crime chimiquement pur, par Irène Frachon, Éric Giacometti, et François Duprat – Éditions Delcourt

Moi, le blob, par Audrey Dussutour et Simon Bailly – Éditions humenSciences

A l’aube de nouveaux horizons, par Nathalie A. Cabrol – Editions du Seuil

Les votes ont été clôturés le 17 mars dernier.

Le Palmarès complet de l’édition 2024

  • Prix du Public : Mediator : un crime chimiquement pur
    Par Irène Frachon, Éric Giacometti, et François Duprat – Éditions Delcourt
  • Prix du Jury : Moi, le blob
    Par Audrey Dussutour et Simon Bailly – Éditions humenSciences
  • Prix Adolescents : Ici l’Univers : voyage en astrophysique
    Par Herji et Jérémie Francfort, avec la participation de Michel Mayor – Éditions Helvetiq

Des partenaires nationaux et locaux

Le Département s’appuie aussi bien sur un réseau de partenaires nationaux parmi lesquels le CNRS, le CEA, l’Observatoire de Paris, la Bibliothèque nationale de France, le Muséum national d’Histoire naturelle, le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, l’association Femmes et Sciences, l’association des Journalistes Scientifiques de la Presse d’Information que d’acteurs territoriaux comme Libraires en Seine, BIB 92 et le CLAVIM.

La Science se livre, près de 170 rendez-vous à travers le Département

Pour sa 28e édition, du 20 janvier au 11 février, la thématique abordée tout au long de la manifestation était « Sport et sciences ». Ce sujet fait écho aux Jeux Olympiques et Paralympiques qui se profilent à l’été 2024 mais également à la politique menée par le Département des Hauts-de-Seine, Terre de Jeux, concernant le soutien au sport de haut niveau et le développement des pratiques sportives pour tous les publics. Cette manifestation est labellisée « Olympiade culturelle ».

Rendez-vous de tous les curieux, la manifestation a proposé près de 170 rendez-vous scientifiques ludiques, conviviaux et gratuits pour tous, tels que des ateliers, escape games, conférences, expositions, projections, etc. dans 50 lieux culturels partenaires et 28 communes du territoire des Hauts-de-Seine.

Initié en 1996 par le Département des Hauts-de-Seine, ce festival de science rassemble tous les publics avec un volet jeunesse également en écho à la politique départementale. Tous les publics, de tous âges, sont conviés : familles, scolaires, étudiants, curieux, novices comme passionnés de sciences.

Contact presse


DÉPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE

Simon THOLLOT

01 47 29 32 32 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

undefined

La Tribune

La Tribune

Tous les mercredis avant 12h

Electricité : les surprofits n'ont pas été redistribués, pointe la Cour des comptes

Marine Godelier

Journaliste Énergie à La Tribune

Plus de 30 milliards d’euros de surprofits, accumulés pendant la crise au détriment des consommateurs. C’est la somme mirobolante qu’auraient empoché les producteurs, fournisseurs et traders d’électricité en 2022 et 2023, selon la Cour des Comptes. Dans un épais rapport publié vendredi, celle-ci mitraille le mécanisme mis en place par l’Etat pour capter ces bénéfices, lequel n’aurait, donc, pas fonctionné.

Cet argent aurait pourtant permis de soulager les finances publiques, alors que le bouclier tarifaire sur l’électricité a coûté près de 9 milliards d’euros aux contribuables, poursuit la juridiction financière. A l’inverse, les mesures ont conduit « à faire supporter aux consommateurs des prix de plus en plus éloignés des coûts de production », pointe la Cour. Et cela n'augure rien de bon pour la suite. Car le futur schéma de régulation, dévoilé en novembre par l'Etat et EDF, « s'inspire fortement » dudit système de taxation des producteurs…

Lire l’article

undefined

On vous répond

undefined

J’ai cru comprendre que le gouvernement allait lancer une nouvelle consultation auprès des Français sur les enjeux énergétiques. Il me semblait qu’une consultation sur ce sujet avait déjà eu lieu. En quoi cette nouvelle initiative sera différente et quand aura-t-elle lieu ?

Bonjour Rahima et merci pour votre question.

Effectivement, l’entourage du Premier ministre a bien annoncé à la presse, il y a quelques jours, qu’une nouvelle grande consultation sur la stratégie énergie et climat de la France, serait organisée sous l'égide de la Commission nationale du débat public (CNDP), sans toutefois donner de précisions sur son calendrier. Celle-ci portera « sur l'ensemble des deux plans, à la fois PPE (programmation pluri-annuelle de l'énergie) et SNBC (stratégie national bas carbone) », a indiqué Matignon.

Concrètement, la nouvelle PPE doit dessiner la feuille de route énergétique de la France en détaillant la répartition des différentes sources d'énergie nécessaires pour répondre à la demande future. Autrement dit, il s'agit de fixer des objectifs concrets jusqu'en 2035 pour le développement de chaque filière (photovoltaïque, éolien, nucléaire, biomasse, etc). La SNBC, elle, consiste à fixer les trajectoires d'émissions du pays secteur par secteur sur la période 2024-2038.

Vous aviez également raison de dire que les Français avaient déjà été consultés sur ces questions. Fin 2022, le gouvernement avait organisé une concertation nationale sur le futur mix énergétique du pays. Elle s’était notamment matérialisée par une tournée de débats dans toute la France et par la tenue d’un forum des jeunesses en janvier 2023. En parallèle, la CNDP avait orchestré un débat public de quatre mois sur le programme de construction de six nouveaux réacteurs nucléaires, piloté par EDF.

Alors, le gouvernement tourne-t-il en rond ? C’est ce que dénoncent de nombreux acteurs du secteur. Pour Nicolas Goldberg, expert Energie chez Colombus Consulting, cet exercice est une manière pour les nouveaux ministres en charge de l’énergie (depuis le remaniement, Roland Lescure rapporte à Bruno Le Maire, en remplacement d’Agnès Pannier-Runacher) de s’approprier ces sujets. Cette nouvelle consultation est aussi, et surtout, le moyen pour l’exécutif de gagner du temps, alors qu’il est censé légiférer depuis de longs mois sur cette question. Mais avec une majorité relative à l’Assemblée nationale, les chances de faire adopter un texte général, comprenant à la fois des objectifs sur les énergies renouvelables et sur le nucléaire, sont quasi nulles.

Le gouvernement devrait donc privilégier la voie réglementaire pour fixer les grands objectifs énergétiques de la France. Consulter une nouvelle fois les Français permettrait de légitimer cette stratégie et d’atténuer les critiques de l’opposition et des ONG. Dans les rangs de l’exécutif, on explique vouloir organiser, cette fois-ci, un débat « renforcé » qui touche réellement les Français, tout en estimant que les exercices précédents n’étaient pas parvenus à « dépasser le mur du son ». 

undefined

 


 Dossier_de_presse_Inauguration_du_stade_Yves_du_Manoir.pdf
 CP_Inauguration_du_stade_departemental_Yves_du_Manoir.pdf

Si le message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici

Communiqué de presse

Nanterre, le 19 mars 2024

INAUGURATION DU

STADE DEPARTEMENTAL YVES DU MANOIR

Mardi 19 mars 2024

Georges Siffredi, Président du Département des Hauts-de-Seine et Daniel Courtès, Conseiller départemental délégué aux sports, inaugurent le stade départemental Yves du Manoir qui accueillera les épreuves de hockey sur gazon lors des Jeux Olympiques de Paris 2024, en présence d’Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, Tony Estanguet, Président du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 et d’Isabelle Jouin, Présidente de la Fédération française de Hockey.

Propriété du Département des Hauts-de-Seine depuis 2002, cette enceinte sportive a été reconstruite en saisissant l’opportunité d’accueillir, un siècle après les Jeux Olympiques de Paris 1924, les épreuves de hockey sur gazon en 2024. Les plus de 90 millions d’euros investis par le Département des Hauts-de-Seine pour mener à bien ce chantier livré avec quelques semaines d’avance permettent d’offrir un lieu d’excellence pour la pratique sportive, en conservant la tribune historique tout en répondant aux nouvelles exigences environnementales.

Ce site mythique a fait l’objet d’une restructuration profonde qui bénéficiera à tous les publics après les olympiades, grâce à la rénovation de la tribune historique, la construction de deux bâtiments neufs et de trois terrains olympiques de hockey sur gazon, et la construction d’une tribune de 1000 places.

Le coût global du projet s’élève à 101 millions d’euros, dont 90,8 millions d’euros mobilisés par le Département, avec 87,4 millions d’euros investis en direct et 3,4 millions d’euros à travers une contribution à la Solidéo. Le solde de la contribution de la Solidéo, société de livraison des ouvrages olympiques, qui a apporté au total 13,6 millions d’euros, est composé de 4,5 millions d’euros de l’Etat et de 5,7 millions d’euros de la Région Ile-de-France. 

Après avoir reçu les Jeux de 1924, une finale de Coupe du Monde de football, 250 rencontres internationales dans plusieurs disciplines, 42 finales de Coupe de France, 79 matchs de l'équipe de France de football ou plus récemment une centaine de matchs du Racing 92, le club de rugby des Hauts-de-Seine, le Stade départemental Yves-du-Manoir est donc prêt à écrire une nouvelle page de son histoire avec les Jeux de Paris 2024, et à accueillir dès la fin de celui-ci les associations, collégiens, et tous les publics qui partagent la passion du sport dans les Hauts-de-Seine.

Un projet pérenne

Le Département des Hauts-de-Seine a également pensé l’héritage de son stade après les Jeux de 2024 :

La Fédération française de hockey s’implantera de manière pérenne au stade départemental Yves-du-Manoir. Le stade deviendra le berceau du hockey sur gazon dans l'Hexagone, et accueillera le centre national d'entraînement de la fédération (compétition et entraînement) et des locaux pour la fédération, la ligue Île-de-France, le comité départemental de hockey, et à terme, un club résident des Hauts-de-Seine : le Racing club de France Hockey 92 Colombes.

Les bâtiments neufs proposeront des locaux administratifs et techniques, des vestiaires, des salles de réunion, ainsi que des espaces réceptifs mutualisés comme le seront les deux salles de musculation. Ces installations répondront aux besoins du Département, de la Fédération et de son centre national d’entraînement, des publics scolaires et universitaires, des associations et des clubs sportifs, notamment du Racing Club de France Football 92 et du Racing Club de France Rugby.

Le nouveau visage du stade départemental Yves-du-Manoir, prêt à recevoir pour la deuxième fois de son histoire les Jeux Olympiques, témoigne de la double ambition du Département de soutenir le sport de haut niveau et de développer le sport pour tous.

 Georges Siffredi, Président du Département des Hauts-de-Seine

« L’investissement de plus de 90 millions d’euros que nous avons réalisé témoigne de la place centrale qu’occupe le Département dans la vitalité sportive altoséquanaise. Nous avons fait le choix de mobiliser des moyens importants pour ce beau et noble projet parce que nous croyons profondément au sport, en ses valeurs, en ses vertus, à tout ce qu’il apporte à nos concitoyens et à notre territoire, qui sera, une nouvelle fois, au cœur de l’attention cet été.

Car si le destin olympique d’Yves-du-Manoir s’est longtemps raconté au passé, c’est au présent qu’il s’écrira dans les prochaines semaines. »

Tony Estanguet, Président du COJOP Paris 2024

« A près de cent jours des Jeux de Paris 2024, nous sommes très heureux de recevoir les clés du Stade départemental Yves-du-Manoir, lieu emblématique des Hauts-de-Seine et intimement lié à l’histoire des Jeux depuis Paris 1924. C’est une vraie fierté de voir ce magnifique équipement, rénové grâce au formidable travail du Département des Hauts-de-Seine et de la Solideo, prêt à vivre l’aventure Paris 2024, et qui restera en héritage pour les habitantes et habitants du territoire et pour la pratique de nombreux sports. On a hâte de voir s’y dérouler les épreuves de hockey-sur-gazon, du 27 juillet au 9 août ! »

Nicolas Ferrand, Directeur général exécutif de la SOLIDEO

“Sous la maitrise d’ouvrage du Département des Hauts-de-Seine, le stade départemental Yves-du-Manoir a connu des travaux d’envergure pour lui permettre de poursuivre sa magnifique histoire olympique. Site emblématique des Jeux Olympiques de 1924, il sera à n’en pas douter l’un des sites qui marqueront les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Pour la SOLIDEO, le stade départemental Yves-du-Manoir est l’illustration parfaite de ce que la SOLIDEO souhaite accomplir : des ouvrages qui durent dans le temps et qui se réinventent au service des populations. Les travaux ont coché toutes les cases de nos cahiers de charges, tant en matière de délais, de coûts, et surtout d’ambitions avec des marqueurs forts en matière d’environnement, d’inclusion économique et d’accessibilité. Quelle fierté de le voir aujourd’hui prêt à démarrer sa nouvelle vie ! ”

Discours de Georges Siffredi en pièce jointe

Contact presse

DÉPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE

Jean-Philippe Couture

07 64 61 77 95 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


 CP_Programme_de_la_semaine_inaugurale_du_stade_departemental_Yves_du_Manoir.pdf

Si le message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici

Communiqué de presse

Nanterre, le 15 mars 2024

PROGRAMME DE LA SEMAINE INAUGURALE

DU STADE DEPARTEMENTAL YVES DU MANOIR

Du 18 au 23 mars 2024

Georges Siffredi, Président du Département des Hauts-de-Seine et Daniel Courtès, Conseiller départemental délégué aux sports, inaugureront le stade départemental Yves du Manoir le 19 mars, en présence d’Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, Tony Estanguet, Président du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, et d’Isabelle Jouin, Présidente de la Fédération française de Hockey.

A l’occasion de l’inauguration de cette enceinte rénovée qui accueillera les Jeux Olympiques pour la deuxième fois de son histoire en étant le théâtre à l’été 2024 des compétitions de hockey sur gazon féminine et masculine, les Hauts-de-Seine ouvrent pendant une semaine les portes du stade départemental Yves-du-Manoir à tous les publics : visite du site, expositions, matchs du CAM 92 et initiations sportives seront au rendez-vous pour fêter ce grand évènement et y faire participer le plus grand nombre.

 Au programme :

Lundi 18 mars :

●        Découverte du site olympique

●        Exposition « Un stade historique » retraçant avec des images d’archives et des photographies ses temps forts depuis 1924

●        Trophée Hockey sur gazon

Mardi 19 mars :

●        Inauguration officielle du stade départemental Yves du Manoir

●        Trophée de hockey sur gazon en présence de collégiens

Mercredi 20 mars :

●        Championnats de France UNSS

●        Spectacle déambulant « 1001 vies » par la Compagnie Le Temps de Vivre

Jeudi 21 mars :

●        Championnats de France UNSS (dispositif Sport pour Tous) et finales des Championnats de France l’après-midi

●        Trophée Hockey sur gazon

Vendredi 22 mars :

●        Trophée Hockey sur gazon

●  Commémoration en hommage à Eric Liddell en présence de Daniel Courtès, conseiller départemental délégué aux sports, de Miranda McIntosh, représentante du gouvernement écossais en France, Stéphane Pailler, Consul général de France à Edimbourg et de John Macmillan
(Président de la Fondation Eric Liddell)

Samedi 23 mars :

●        Initiations sportives et ludiques par les 8 clubs partenaires et clubs résidants

●        Match de Hockey sur gazon CAM 92 / RCF

●        Concours pour gagner des places pour assister aux Jeux

●        Food Truck et DJ

Contact presse

Jean-Philippe Couture

07 64 61 77 95 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ce mois-ci, retrouvez une variété de contenus développés à l’occasion du congrès et du salon des maires 2023 sur Maires.tv, la chaine de l'action locale !

SOLIDARITÉ ET COHÉSION TERRITORIALES

Les territoires sont divers, ils sont aussi confrontés à des enjeux communs.
Différents temps ont mis l’accent sur l’exigence de solidarité et cohésion entre les territoires. Illustration sur quelques enjeux clés de développement territorial.

 

VILLES ET CAMPAGNES : UNE RELATION INDISPENSABLE

 

Solidarité ville et campagne,
un exercice de services mutuels 

Séquence organisée lors 
du congrès des maires

Solidarité ville-campagne,
un exercice à construire 

Séquence organisée lors 
du congrès des maires

 

LA PART ESSENTIELLE DES COMMUNES RURALES

 

Agriculture, alimentation : le rôle des cantines au service du local 

Séquence organisée lors 
du congrès des maires

EnR et mix énergétique :
une production avant tout locale 

Séquence organisée lors 
du salon des maires

 

RÉINDUSTRIALISATION : DES AMBITIONS EN COMMUN POUR PETITES ET GRANDES VILLES

 

La réindustrialisation, un objectif de relocalisation 


Séquence organisée lors du congrès des maires

Une gouvernance partagée, des leviers financiers pour les collectivités 


Séquence organisée lors du congrès des maires

Territoires d’industrie verte : concilier localement industrie & écologie 


Séquence organisée lors du salon des maires

 

LA COHÉSION TERRITORIALE AVEC L'APPUI DE L'EUROPE

 

Pour une Europe de plus grande proximité 

Séquence organisée lors 
du salon des maires

Les fonds européens pour tous  


Séquence organisée lors 
du congrès des maires

 

Maires.tv, la chaine de l’action locale : une webtv, plateforme de contenus, pour accompagner tous les acteurs engagés et intéressés au quotidien des collectivités motrices de transformation des territoires. Elle vous permet d’accéder à de nombreuses séquences en replay tout au long de l’année issus du Congrès des Maires de France et du Salon des Maires et des Collectivités qui abordent des sujets et enjeux au cœur de l’actualité des territoires.

Madame, Monsieur,

Vous pouvez consulter la lettre d'information des Régions de France du 14 mars 2024 en cliquant sur le lien suivant :

Lettre Régions de France

Prochains événements

Aucun événement